Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Mort par électrocution deux jeunes à Gbessia : le maire Toss Camara situe les responsabilités

Après la mort de deux personnes par électrocution dans la soirée du samedi 17 septembre 2022 au quartier Gbessia Olympio, les jeunes ont pris d’assaut la route pour exprimer leur mécontentement et demander « le départ du chef de quartier ». Le maire de la commune de Matoto, Mamadouba Toss Camara s’est rendu sur les lieux ce dimanche 18 septembre 2022 pour tenter de calmer la situation.

Pour un premier temps, les barrages érigés sur la route « n’étaient pas pour une manifestation, mais pour sécuriser la zone afin d’éviter le pire », nous explique un jeune du quartier. Mais l’arrivée des forces de sécurité a vite changé la situation.

Desormais, c’est une crise de colère qui surgit entre les jeunes du quartier et les forces de l’ordre.  Une manifestation eclate  et l’intervention des forces de sécurité s’est faite à coups de gaz lacrymogène.

Aussitôt informé de la situation, le maire de la localité, Mamadouba Toss Camara s’est rendu sur les lieux pour « calmer la situation » dit-il.

« C’est une installation anarchique, c’est comme ça que je qualifie, si on accuse EDG c’est parce que je ne suis un spécialiste. Mais je constate pas que nous sommes des citoyens qui sont beaucoup plus responsables de certaines installations.  Parce que nous avons tellement besoin du courant de telle sorte qu’on cherche à mettre main sur n’importe qui et qui ne sont pas spécialistes pour venir installer le courant sur les poteaux.

Je suis venu pour calmer les uns et les autres, et heureusement dès que je suis venu tout est calme et les forces de l’ordre ont replié »,  a expliqué le maire de Matoto.

Poursuivant, Mamadouba Toss Camara invite les citoyens à plus de vigilance, mais aussi au service de distribution du courant.

« Je pense à la sortie d’ici, nous allons interpellé EDG de venir faire le constat pour prendre toutes ses dispositions nécessaires », a-t-il promis.

Dans cette manifestation, les jeunes ont aussi réclamé la construction d’un pont pour « éviter que ce type de drame ne se reproduise ». Pour ce fait, le maire de la commune rassure: « les corps vont être transporté à Boké et la commune va prendre les dispositions nécessaires au nom « des autorités hiérarchiques. Le reste des doléances de la population, on va essayer de toucher à qui de droit pour qu’elles soient satisfaites », rassure-t-il.

Pour rappel, ce sont les frères Harouna camara (28 ans) et Aly camara (22 ans) qui ont perdu la vie dans cette électrocution causée par la grande pluie qui s’est abattue dans la capitale guinéenne.

 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...