Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Mondial 2022, l’Argentine de Léo Messi remporte la Coupe du Monde

À l’issue d’un match physique, intense, fou et plein de rebondissements, l’Argentine s’impose en finale du mondial 2022 face à la France, ce 18 décembre au Lusail Stadium de Doha, après la séance des tirs au but. Maudite sur ses deux dernières finales perdues, l’Argentine s’installe sur le toit du monde avec le meilleur joueur de la compétition. Ainsi, Lionel Messi remporte le seul trophée qui manquait à son palmarès. 

Les vainqueurs de la dernière Coupe du Monde ont connu un début de match difficile et compliqué. L’Argentine presse haut, se crée des situations dangereuses, empêche les Français de sortir et de construire leur jeu. Ils gagnent tous les duels au milieu de terrain, où les Français sont totalement dépassés par les événements. Il a fallu attendre la 13e minute pour assister à la première véritable occasion française suite à un une-deux entre Théo Hernandez et Kylian Mbappé. 

Trois minutes plus tard, l’Argentine se montre encore très dangereuse à travers une action offensive, qui finalement ne donne rien. Angel Di Maria à la reception d’une passe, se loupe totalement et envoie la balle largement au dessus de la cage de Martínez. 

À la 21e minute, Di Maria dépose Ousmane Sidibé à la rentrée de la surface, le Barcelonais commet la faute, l’arbitre siffle penalty sans hésiter. Le capitaine de l’Albiceleste, Lionel Messi prend ses responsabilités et place un contre pied parfait. LIoris est battu. 

Après l’ouverture du score, les Argentins ne reculent pas et refusent de céder toute parcelle de terrain à l’équipe de France, totalement perdue et déboussolée. Di Maria qui fait des misères sur le côté gauche de l’attaque argentine, double la mise à la 36 minute suite à une accélération supersonique du jeu par les Argentins. 

Dominés, pris à la gorge et étouffés par le plan de jeu de Lionel Scaloni, les Français sont sur le point de craquer. Didier Deschamps est obligé d’intervenir pour éviter la débâcle à son équipe. À 4 minutes de la fin des 45 premières minutes, Il remplace son buteur habituel, Olivier Giroud par Marcus Thuram et Ousmane Dembélé, totalement à la rue, cède sa place à Kolo Muani. Fait marquant, le plan anti Mbappé de Scaloni, a efficacement fonctionné, le Parisien est resté muet, impuissant et désarmé pendant toute la première période. 

La deuxième période est à l’image de la première. Les Argentins ne lâchent rien et ne reculent pas. Les Français sont mieux qu’en début de match, mais ils n’inquiètent nullement l’adversaire qui maîtrise et contrôle parfaitement le match jusqu’à la 81e minute quand la France obtient un penalty suite à une faute sur Kolo Muani. Mbappé ne tremble pas face à Martinez. Une minute plus tard, le Parisien remet les deux équipes à égalité, en inscrivant son 7e but de la compétition. 

Kylian Mbappé totalement libéré par son doublé, donne du fil à retordre à la défense argentine. Le match s’emballe, mais le score reste inchangé jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre central. Par contre, Messi aurait pu donner la victoire finale à son équipe dans les ultimes secondes du temps additionnel si LIoris n’était pas sur la trajectoire de ce ballon qui filait droit au but. 

La première partie de la prolongation est à l’avantage de l’Argentine qui se crée beaucoup de situations dangereuses sans pourtant parvenir à scorer. Bien revenus dans le match, les Argentins inscrivent le but du 3-2 à la 109e minute avant que Mbappé ne remettent encore les deux équipes au même niveau à la 118e minute. Le score reste bloqué à 3-3 jusqu’à la fin du match. Finalement L’Argentine s’impose à la séance des tirs au but (4-2, t.a.b)

Les Argentins qui avaient perdus deux fois en finale ( 1990 et 2014), après leur dernier sacre en 1986, tiennent à travers cette victoire leur troisième étoile sur le maillot Albiceleste. 

Tanou Diallo, envoyé spécial de Guineenews à Doha – Qatar 

La compo de l’Argentine

Martinez – Molina, Romero, Otamendi, Tagliafico – Di Maria, De Paul, Fernandez, Mac Allister – Messi (cap.), Alvarez.

La composition des Bleus : Lloris – Koundé, Varane, Upamecano, T. Hernandez – Griezmann, Tchouaméni, Rabiot – Dembélé, Giroud, Mbappé 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...