Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage: les attributions et mission du département définies

Le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage connaît désormais sa mission et ses attributions. Le décret a été publié le 20 avril 2022 sur les antennes de la télévision nationale.

Chapitre I : Mission et attributions

Article 1er : le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage a pour mission la conception, l’élaboration et la mise en œuvre de la politique du Gouvernement dans les domaines de l’agriculture et de l’élevage et d’en assurer le suivi. A ce titre, il est particulièrement chargé :

– d’élaborer les textes législatifs et réglementaires dans les domaines de l’agriculture et de l’élevage et de veiller à leur application ;

– d’élaborer et de mettre en œuvre les stratégies, plan, programmes et projets de développement de l’agriculture et de l’élevage et de procéder à leur évaluation ;

– de promouvoir le développement des filières de production agricole de l’élevage ;

– de promouvoir le monde rural à travers la recherche de développement, la vulgarisation, le transfert de technologie et le conseil agricole ;

– de promouvoir et de développer les infrastructures agricoles et d’élevage ;

– de promouvoir et de développer les technologies de l’information dans les domaines de l’agriculture et de l’élevage ;

– de promouvoir les activités génératrices de revenus et d’emplois ruraux en faveur des  femmes et des jeunes dans les domaines de l’agriculture et de l’élevage ;

– d’œuvrer à la réalisation de la sécurité alimentaire par le développement des productions agricoles et animales ;

– d’impulser le développement des produits d’exportation et de l’agro-industrie ;

– de préserver et d’améliorer la santé animale et la santé publique vétérinaire ;

– de veiller à la qualité des denrées alimentaires agricoles et d’origine animale primaire et manufacturée ;

– de veiller à la sécurisation du foncier rural et du cheptel national ;

– de veiller à la tenue et à la mise à jour des banques de données statistiques dans les domaines de l’agriculture et de l’élevage ;

– de veiller à la formation continue des agents et au rajeunissement des effectifs des services du département ;

– de veiller à l’exploitation rationnelle et durable des ressources agricoles et pastorales ;

– d’apporter les appuis/conseils nécessaires aux opérateurs des secteurs de l’agriculture et de l’élevage ;

– de prendre en compte la dimension environnementale dans les programmes et projets des secteurs de l’agriculture et de l’élevage ;

– d’entretenir et de développer la coopération sous-régionale, régionale et internationale dans les domaines de l’agriculture et de l’élevage, de participer aux négociations des conventions et traités sous-régionaux ;

– de participer aux colloques, foras, conférences, séminaires sous-régionaux, régionaux et internationaux traitant des questions relatives aux domaines de l’agriculture et de l’élevage.

Chapitre III : Dispositions finales

Article 11 : des décrets du président de la Transition fixent séparément les statuts des organismes publics autonomes, le mode d’organisation et de fonctionnement de l’Inspection générale du Bureau de stratégie et de développement des programmes et projets publics, des services déconcentrés ainsi que des attributions et l’organisation des services rattachés au niveau hiérarchique et équivalant à celui d’une direction de l’administration centrale.

Article 12 : des arrêtés du ministre de l’Agriculture et de l’Elevage fixent les attributions et l’organisation des directions nationales et équivalent ainsi que des services rattachés et des services d’appui de niveau hiérarchique équivalent à celui d’une division ou d’une section de l’administration centrale.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :