Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Mines : AGB2A, un consortium sino-guinéen dans le viseur de la justice pour « escroquerie »

A l’Alliance guinéenne de bauxite, d’alumine et d’alimunium (AGB2A), plus rien ne va désormais entre partenaires. Et c’est le tribunal de première instance de Kaloum  qui est saisi pour statuer sur l’affaire. Lundi 04 janvier 2021, le doyen des juges d’instruction Sékouba Condé a rendu une première décision en ordonnant la saisie conservatoire de la cargaison du navire Prosper Sunwaito, sis au quai du port de Boffa et de toutes autres quantités de bauxites provenant de l’exploitation des mines des sociétés Axis et GBD, exploitées par AGB2A.
La requête aux fins de mesure conservatoire a été formulée par le cabinet d’avocats SCPA-Les Rivières du Sud, représentant des partenaires chinois d’AGB2A qui accusent des actionnaires de la société que sont le Français Lorcy Claude et les Chinois Dengeai Chen, Zun Zhang et Kelin Zhang « d’escroquerie », « abus de confiance », « faux en écriture privée » et « abus de biens sociaux ».
Selon nos informations, AGB2A devrait expédier vers la Chine 5 millions de tonnes de bauxite par an. En juin 2020, Africa Intelligence écrivait que le consortium sino-guinéen – qui a acquis en 2019 le droit d’exploiter deux permis de bauxite – a envoyé vers la chine 200 mille tonnes de bauxite. Depuis, la compagnie n’aurait rien envoyé. D’où le déclenchement de cette procédure devant le tribunal de première instance de Kaloum. Aujourd’hui en difficulté, AGB2A peinerait d’ailleurs à payer ses travailleurs chinois en Guinée.
Jusqu’au moment où nous publions cet article, nous n’avions pas pu joindre les mis en cause.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte En savoir