Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

M’Bodjé/Dalaba : Une dizaine de cases et leur contenu ravagés par un feu qui persiste.

En trois jours d’affilée, c’est un total de 12 cases qui ont été réduites en cendre dans le village de Bouroundi relevant de la sous-préfecture de Bodjé dans la préfecture de Dalaba.

Un feu qui se déclare subitement en pleine journée est la cause principale de ce sinistre qui contraint plusieurs familles à passer la nuit à la belle étoile sans vivres et ni vêtement, a appris la rédaction locale de Guinéenews basée à Labé.

C’est la première fois qu’un tel scénario est vécu à Bouroundi selon Thierno Amadou Baldé. « Le Vendredi dernier après la grande prière, on a été surpris de constater un grand feu. Donc, les gens se sont aussitôt mobilisés pour tenter d’éteindre. C’est au moment où on est arrivé à maîtriser les flammes qu’un autre incendie s’est déclaré dans une autre maison du même village. Donc, tout le monde s’est également orienté vers cet autre côté. Quelques instants après, ce sont deux autres cases qui prennent aussi feu. C’est le bilan du vendredi 20 janvier 2023 » entame-t-il.

Et de poursuivre : « le lendemain c’est-à-dire le samedi c’est un incendie plus grave que celui de la veille qui s’est déclaré et a aussi consumé plusieurs autres cases avec une violence très rare. On a passé toute la journée à tenter de maîtriser ces flammes car le feu se déclare entre 13 heures et 14 heures. Depuis le début, c’est à cet intervalle qu’on nous alerte. Hier dimanche, c’est une seule case qui a pris feu et aujourd’hui, on est à 12 cases ravagées par les mêmes flammes. Les gens viennent de partout pour constater les dégâts. Le maire de Mbodjé vient de quitter », enchaîne le chef du village.

Ainsi, Thierno Amadou Baldé le chef du village sinistré sollicite un accompagnement pour faire face à cette situation. « Pratiquement, on arrive à rien sauver dans ces différentes cases car souvent ça se déclare à la fois à deux endroits différents. Les flammes jaillissent subitement car ce sont des cases éloignées des cuisines qui prennent feu. A ce jour toutes les familles sinistrées passent la nuit à la belle étoile parce que même des habits et des réserves alimentaires sont touchés » lance-t-il.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...