Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Massacre du 28 septembre 2009 : ce témoignage inquiétant de Fatou Sikhé 

Moussa Dadis Camara a fini avec les parties civiles, du moins pour cette première partie. À la reprise de l’audience, ce 10 janvier à 14h50, la parole est revenue aux avocats de la défense. Et c’est Me Bomby Mara, conseil de Chérif Diaby, ministre de la Santé en 2009, qui a interrogé le premier l’ancien patron du CNDD.
Pour parler du comité de crise mis en place après le massacre du 28 septembre, l’avocat a lu une déclaration de la Directrice générale de l’hôpital Donka au moment des faits, Dr Fatou Sikhé Camara faite devant un huissier: « Ce jour 28 septembre 2009, c’était un dimanche, jour décrété chômé et payé, j’étais Directrice générale du CHU de Donka à l’époque. À 10 heures, une ambulance est venue me chercher parce que le plan d’urgence a été déclenché. Pour un début, nous avons reçu des blessés en premier lieu. Vu l’ampleur de la situation, le personnel de l’hôpital Donka, heureusement, a pu mobiliser toutes les équipes pour rendre service aux blessés.
Pendant cette journée, nous avons reçu près de 600 blessés. Ce jour là j’ai vu une image effroyable qui ressemblait à une boucherie de gibiers. Dr Souaré, à l’époque chef service des urgences, a bien géré avec moi cette crise. Puis j’ai appelé le ministère Abdoulaye Chérif Diaby qui partait quelque part, mais il est venu à l’hôpital. Les femmes voilées, il y en a eu, mais ne se sont présentées que le lendemain du drame, c’est-à-dire le lundi »

 

Mais comment Fatou Sikhé s’est-elle trompée de jour ?

Car le 28 septembre 2009 était un lundi et non un dimanche. Ensuite, elle dit que, selon la déclaration lue par l’avocat, ce jour là était déclaré férié, chômé et payé. Pourtant, un dimanche n’est pas un jour de travail en Guinée. Alors comment ce jour peut-il être déclaré férié ? Plus loin, dans son témoignage, elle dit avoir reçu des femmes violées, mais seulement « le lendemain du drame, le lundi ». Le lendemain des événements du 28 septembre 2009, c’était plutôt mardi et non lundi. Si elle a pu se tromper du jour de ce drame, est-ce qu’elle ne se serait pas trompée aussi ce qui s’est passé ce jour là?

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...