GUINEENEWS
Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Marche annulée de l’opposition : un policier tué à Wanindara (police)

Depuis la matinée de ce jeudi 8 novembre 2018 des informations faisant état de la mort d’un policier à Wanindara circulaient à Conakry.  Cet agent de maintien d’ordre était déployé sur les lieux pour essayer de restaurer l’ordre après les violences qui ont éclaté mercredi soir dues à la mort de deux jeunes tués par balles à la faveur de la journée ville morte appelée par l’opposition républicaine.
Finalement, le brigadier chef Bakary Camara qui travaillait à la Compagnie Mobile d’intervention de sécurité (CMIS) de Bambeto a succombé à ses blessures au Camp Samory Touré cet après midi.
L’information a été confirmée par le porte-parole de la police le contrôleur général Boubacar Kassé joint au téléphone par Guinéenews©.
« Effectivement le brigadier chef Bakary Camara  de la CMIS numéro 3 de Bambeto a succombé à ses blessures. Il était déployé à Wanindara pour le maintien d’ordre suite aux violences qui secouent le secteur depuis mercredi soir. Il s’est retrouvé seul et des gens l’ont pris en partie l’ont tabassé et il a été poignardé. Finalement, il est mort il ya quelques heures », explique Boubacar Kassé.
Il faut signaler que depuis mercredi soir la tension est très vive à Wanindara. Cela fait suite à la mort de Mamadou Bella Diallo et Alimou Baldé tous tués par « balles », selon les proches des victimes. Un bilan qui alourdit le les victimes des manifestations politiques en Guinée.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More