Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Manifs à Labé : un complexe scolaire privé cible de vandalisme

La journée de manifestation sporadique constatée ce mercredi 12 octobre 2022 dans la ville de Labé s’est soldée par des dégâts matériels très importants. En plus des cas isolés enregistrés ça et là, le complexe scolaire scolaire privé Siradio Diallo « L’étendard » semble avoir payé le lourd tribut, a constaté votre quotidien électronique, Guineenews.
Il s’agit entre autres d’une voiture caillassée, une dizaine de motos fortement endommagées, la moitié de la vitrerie de l’établissement aussi caillassée, des portes défoncées par les manifestants qui seraient visiblement des élèves venus d’autres établissements pour semer le trouble en signe de protestation á l’assassinat la veille de l’imam Cheikh Oumar Zawiya Diallo à en croire à la direction.
« C’est aux environs de 10 heures 20 minutes alors que nos élèves étaient tranquilles dans les classes, les cours se déroulaient normalement, c’est en ce moment qu’un groupe d’élèves venus du nord s’est mis à lancer des pierres sur notre établissement. Donc, nous, on a maîtrisé nos élèves à l’intérieur puisque le portail était fermé et ils n’ont pas pu avoir accès à l’intérieur de l’établissement. Mais ils ont jeté des pierres sur le bâtiment administratif« , a explique El hadj Mamadou Dian Diallo, le fondateur du groupe scolaire Siradio Diallo L’etendard.
Le bilan de l’attaque est très lourd selon un constat effectué sur place par le reporter de Guineenews. »Ils ont brisé toute la vitrerie et ils ont gâté beaucoup de choses. Moi-même le pare-brise de ma voiture à été caillassé et beaucoup de motos ont subi la colère de ces manifestants. C’est une dizaine de motos dont les phares, les réservoirs et beaucoup de dégâts sur les motos. En plus, le petit portail qui est du côté gauche a été défoncé comme ils n’ont pas pu accéder par le grand portail. C’est en ce moment que nos élèves sont sortis pour les repousser et ça coïncide à l’arrivée de la sécurité 2 heures après l’assaut« , a-t-il ajouté.
En plus des dégâts matériels, des blessés, des arrestations ont également été enregistrées à en croire le fondateur de l’établissement . »Il y a eu quelques blessés. Une dame qui était aussi venue chercher son enfant a reçu une pierre au front. Pour ce qui est des arrestations, il y a eu 5 élèves arrêtés et déférés au niveau de la sûreté« , a souligné El hadj Mamadou Dian Diallo.
Il faut signaler que ces incidents ont éclaté a la suite de l’assassinat mardi soir de l’imam de la grande mosquée de Daka. Un crime qui a suscité une vive réaction dans la ville de Labé où les activités économiques sont restées paralysées tout au long de la journée de ce mercredi. La victime, Cheikh Oumar Zawiya Diallo a rejoint sa dernière demeure dans la soirée de ce même jour à Zawiya dans la préfecture de Lélouma.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...