Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Manif du Fndc du 20 octobre : Le quartor « s’insurge » contre le communiqué du procureur 

Suite au communiqué du procureur général auprès de la Cour d’appel de Conakry faisant état de « poursuite judiciaire des organisateurs de la manifestation » du jeudi 20 octobre 2022, les Coalitions politiques de l’ANAD, du FNDC POLITIQUE, de la CORED et du RPG Arc-en-ciel et ses alliés sont montés au créneau en le qualifiant de « règlement de compte ».
Dans un communiqué publié ce vendredi 21 octobre 2022, dont Guinéenews s’est procuré d’une copie, ces 4 Coalitions politiques (le quartor) n’ont pas fait de cadeaux au procureur général auprès de la cour d’appel de Conakry.
D’abord, elles disent avoir « suivi avec stupéfaction et effarement » cette annonce du procureur en le qualifiant de « l’annonce de poursuites judiciaires sélectives ».
Plus loin, ces coalitions politiques n’ont pas manqué d’exprimer leur mécontentement, car pour elles, « Ce communiqué vise à intimidé et museler les acteurs politiques ».
La CORED, l’ANAD, le FNDC politique et le RPG arc en ciel et alliés ont condamné « fermement et s’insurgent contre ledit communiqué ». Ces coalitions dirigées par des ténors de la classe politique guinéenne comme Mamadou Sylla ou encore Cellou Dalein Diallo vont jusqu’à dire « que le procureur près la Cour d’appel de Conakry engage alors des poursuites contre tous les leaders et responsables des quatre Coalitions sans exception aucune pour une question de cohérence.« 
Enfin, le communiqué déplore le manque de sympathies sur les cas de morts enregistrés lors de la manifestation du jeudi 20 octobre: « Les quatre Coalitions déplorent l’absence totale de volonté de nos juridictions d’assurer la justice pour les citoyens assassinés par les forces de l’ordre lors des manifestations ». Car pour elles, « le procureur ne fait nullement cas des trois jeunes abattus ainsi que des dizaines de blessés par balle« .
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...