Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Manif du 9 mars :  des coalitions de sociétés civiles pro-junte à la rencontre des jeunes de Ratoma 

Suite à l’appel des « forces vives » anti junte constituées du RPG-AEC, de l’ANAD, du FNDC dissous, du FNDC politique, de la COSATREG…, à une manifestation dans le grand Conakry le 9 mars prochain, les organisations faitières de la société civile, pro-junte, composées du CNOSCG, de la PCUD, du CONASOC, de Ma Cause…) et des acteurs syndicaux ont entamé une série de rencontres avec les jeunes de la capitale.
Ce samedi 4 mars,  ce sont les jeunes de la commune Ratoma qui ont ouvert le bal. La rencontre a permis aux différents responsables des organisations de la société civile et les leaders syndicaux d’expliquer aux jeunes les raisons de leurs démarches.
Au terme de la rencontre, le président par intérim du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne, El hadj Boubacar Fofana a déclaré à la presse qu’il s’agit de sensibiliser les jeunes afin qu’ils cultivent la paix en cette période de transition.
 » L’autoroute Le Prince étant située dans la commune de Ratoma, c’est pourquoi nous avons jugé nécessaire d’y commencer notre sensibilisation. Les jeunes que nous venons de rencontrer, ont bien compris les messages. En réponse, ils ont promis la paix et la quiétude sociale.  Nous  retournons très satisfaits« , a-t-il expliqué.
Poursuivant, M Fofana a invité les acteurs des « forces vives  » à rejoindre rapidement la table du dialogue pour une sortie de crise.
À lire aussi
Interrogé, Alhassane Diallo, l’un des responsables des jeunes de Ratoma a promis que les messages sont tombés dans de bonnes oreilles: « nous sommes conscients de notre état. Nous avons besoin de la paix pour évoluer. Il y a beaucoup parmi nous qui n’ont pas d’emploi… « 

Lire vidéo :

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...