Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Mandiana : un présumé meurtrier lynché à mort, 13 personnes interpellées 

Une scène horrible vient de se passer à Mandiana,  dans la région administrative de Kankan, où une jeune dame est morte assommée à coup de bâton de la part d’un homme avec qui elle entretiendrait des relations amoureuses.

C’est un communiqué de la Justice de paix de Mandiana qui donne l’information. Selon le document parvenu au desk de Guinéenews, les faits remontent au  le samedi 18 juin 2022, lorsque le Parquet local a été informé par la Compagnie Gendarmerie Territoriale de Mandiana, de l’arrestation d’un certain Abou Chérif pour des faits de meurtre commis sur la personne de Hawa Diakité.

« Dès réception, une information judiciaire a été ouverte pour des faits de coups et blessures volontaires et meurtre. C’est pendant que le Juge d’instruction était en train de poser les premiers actes et l’établissement de l’ordre de transfèrement à la prison civile de Kankan par le juge de paix, que nous avons été informés qu’une foule incontrôlée est en train de se diriger vers le Tribunal pour leur remettre l’inculpé afin de le lyncher », lit-on entre autres lignes du communiqué signé du Juge de paix, Ibrahima 1 Camara.

A en croire le document, à la suite de ce lynchage, 13 personnes ont été interpellées, déférées à la prison civile de Kankan. Sur la genèse de ces malheureux incidents,  le communiqué rapporte que le présumé tueur d’Abou Chérif, originaire de Dabola, venu à Kantoumanina, une sous préfecture de Mandiana, à la recherche de l’or, vivait en concubinage avec la victime Hawa Diakité.

Logé dans la famille de la victime plus d’une année, il déclarait que tout son avoir dans les mines était destiné à l’entretien de la victime, ses enfants et sa famille. Il ajoutait que sa surprise fut grande lorsqu’il constatait que la victime Hawa Diakité le trompait avec un autre homme.

« Cette dernière qui n’hésitait plus à mettre sur la place publique ses relations amoureuses avec son nouvel amant, se rendait le samedi, 18 juin 2022 à la mine de Kantoumanina avec Abou Chérif. C’est sur le chemin du retour qu’une dispute a éclaté entre Abou Chérif et la victime Hawa Diakité. Abou se saisissait ainsi d’un bâton et l’assommait d’un coup mortel », relate le document.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :