Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Mamou : incinération de près 9 tonnes de produits impropres à la consommation

L’office de contrôlée qualité de Mamou a procédé ce samedi 13 février à l’incinération d’une importante quantité de produits périmés saisis dans les différents marchés de la ville.

Ce sont près de 9 tonnes de produits alimentaires, cosmétiques, alcool et farine qui ont été incinérées au dépotoir de Donkiwal, situé à 8km de la ville de Mamou.

Mamadou Marouf Diallo, chef section contrôle qualité et norme de Mamou précise :  » ces produits sensibles qui peuvent provoquer une intoxication alimentaire, ont retiré du circuit commercial conformément aux lois et principes en vigueur dans le pays. Ces produits se composent de 5 tonnes de produits alimentaires, 650kg de produits cosmétiques, 1 tonne de produits pharmaceutiques, 150 litres d’alcool frelaté et 2 tonnes de farine. Le total fait 8 tonnes 800 kg. »

Pour sa part, Faoro Kolié, le substitut du procureur près le tribunal de Mamou indique que la vente des produits périmés est un délit. « Le code pénal à son article 880 réprime vigoureusement cette pratique et punit toute personne qui serait déclarée coupable à une peine allant de 3 mois à 3 ans d’emprisonnement et une amende de 1 million à 5 millions de francs guinéens« , a-t-il rappelé.

Poursuivant, le Substitut du Procureur fera une recommandation à l’Office du contrôle de qualité : « lorsque vous allez saisir prochainement des produits périmés et frelatés, vous devez conduire les propriétaires devant les officiers de police judiciaire pour être entendus sur procès-verbal. C’est une infraction. Cela doit être réprimé.’’

Ces derniers temps, faut-il le souligner, Mamou, à cause de sa proximité, est de plus en plus approvisionnée en boissons à partir de la Sierra Leone voisine. Des produits importés à partir des marchés hebdomadaires le long de la frontière.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...