Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Mamou – Dabola : un taxi attaqué et plus de 40 millions GNF emportés

Les faits remontent de la nuit du lundi à ce mardi aux environs de 21 heures, lorsque des quidams se sont attaqués à un taxi en provenance de Dabola pour Labé. Plusieurs montants et des objets de valeurs ont été arrachés des mains des passagers du taxi. Une femme qui transportait un montant de 35 000 000 GNF semble être la cible particulière des malfaiteurs qui se seraient directement adressés à cette dernière, a appris Guinéenews de sources concordantes.

Maitre Tanou Nadhel Diallo, le secrétaire général du syndicat du transport et mécanique générale CNTG (confédération nationale des travailleurs de Guinée) Labé confirme cette information en rapportant que cette femme était bel et bien la cible des malfaiteurs qui ont réussi à immobiliser le taxi entre Dabola et Mamou, puis l’entrainer dans la brousse avant de récupérer tout ce que les passagers avaient comme bien de valeur.

« Il y a d’abord une femme sur qui ils ont arraché un montant de 35 000 000GNF et c’est le plus grand montant. Au fait, dès qu’ils les ont arrêtés, les bandits se sont adressé à la femme en disant donne nous l’argent qu’on t’a remis. Selon les informations on l’aurait donné cet argent pour venir construire quelque chose ici à Labé. Donc, elle a sorti l’argent et les a remis. Donc, quand ils sont arrivés ce matin à Labé car l’attaque a eu lieu hier nuit aux environs de 21 heures ; ils ont été chez le gouverneur et à la gendarmerie régional pour les différentes dépositions » explique maître Tanou Nadhel Diallo.

De son côté, après l’enregistrement des différentes dépositions ; Colonel Saidou Boiro, le commandant de région de la gendarmerie de Labé fait le bilan des autres passagers. « Ils ont fouillé et ont arraché de l’argent des passagers. Mamadou Baldé a perdu 300 000 GNF ; Djenabou Sidibé un téléphone et 120 000GNF ; Aboubacar Diallo deux téléphones dont un Android, une somme de 1 800 000GNF plus un sac contenant des habits ; Mamadou Madani Diallo 1850 000GNF plus deux téléphones dont un Samsung, Moussa Demba chauffeur 1 650 000 plus un téléphone tecno » déclare-t-il.

« Ils se seraient d’abord adresser à la femme en l’intimant de donner l’argent qu’elle a dans son sac, les 35 000 000GNF. Donc, la femme était obligée de sortir l’argent et de les remettre. Il faut attirer l’attention des chauffeurs et du syndicat des transporteurs parce que la plupart des bandits passent la journée dans les gares routières pour avoir des informations parce qu’ils ne filent jamais un véhicule ou il n’y a pas quelqu’un qui dispose d’un montant « , a fustigé le colonel.

Il faut signaler que suite à l’assassinat la semaine dernière d’un chauffeur sur la nationale Labé – Conakry, des dispositions sécuritaires seraient en perspectives depuis entre les autorités de Mamou et Labé pour tenter de freiner cet élan.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...