Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Mamou accueille l’atelier régional pour le développement de la politique urbaine nationale

Après les étapes de N’zérékoré, Kankan et Faranah, la ville de Mamou a accueillit ce jeudi 11 août l’atelier régional pour le développement de la politique urbaine nationale financé par l’Union européenne, exécuté par Sanita ville durable avec l’appui technique de l’ONU Habitat.
La Guinée après avoir organisé son premier Forum Urbain National (FUNAGUI) en décembre 2019 qui a mobilisé l’ensemble des acteurs et parties prenantes du développement urbain, elle a réalisé un diagnostic du secteur pour faire un état des lieux et dégager des perspectives. Ce diagnostic a fait état de la nécessité d’avoir un document de référence pour orienter les initiatives, favoriser un développement harmonieux et en faire de l’urbanisation, un levier d’un développement national intégré et durable.
Lansana Fatoumata Camara du bureau de stratégie et développement du ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat a souligné sur l’intérêt de tenir ces ateliers régionaux : « Il est question de mettre à la disposition de tous les participants le document de diagnostic issu du forum urbain tenu à Conakry. Nous voudrions qu’il y ait des apports des participants qui seront pris en compte par les experts chargés d’élaborer la politique nationale. Cette politique nationale de l’urbanisme et de l’habitat doit être participative et inclusive, de l’avis de tous les Guinéens. Ce document doit être la référence pour le développement urbain pour toutes les villes de Guinée« .
Mamou, ville carrefour du pays, est en pleine extension d’où la nécessité d’une restructuration pour éviter une occupation anarchique.
Ibrahima Kaba, Inspecteur régional de l’urbanisme, de l’habitat et de l’aménagement du territoire de Mamou indique  » nous saluons la tenue de cet atelier qui vient à un moment où la région a un besoin réel de restructuration et d’aménagement compte tenue de l’équilibre qu’il convient de préserver entre l’extension urbaine, l’exercice des activités agricoles et économiques et la préservation des sites et paysages naturels au niveau des villes. Nous avons envisagé certains projets à savoir : la restructuration du schéma directeur de la ville de Mamou, le plan de recollement du plan cadastral de la ville à la contournante Nord, le plan de recollement du plan cadastral de la ville à la contournante Sud, le tracé de 4 transversales reliant les deux contournantes allant du Nord au Sud, la réhabilitation de la rue de 15 mètres menant à la cité de Thiewgol. L’insertion du chemin de fer à l’axe de la contournante Sud d’une emprise de 60 mètres en traversant la route nationale N°2 pour rejoindre la nationale N°1« .
Le Colonel Aly Badara Camara le gouverneur de région a lancé  » pour l’impact environnemental des villes, il est temps pour tous les intervenants de prendre des mesures pour éviter l’occupation anarchique de l’espace territorial. La multiplication des quartiers non lotis et des habitats précaires. L’ aménagement du territoire est un instrument de développement. Il est opportun pour nous autorités de se mettre ensemble pour repenser sur la gouvernance foncière afin de trouver les voies et moyens pour un développement participatif, inclusif et durable en faveur de nos populations« .
Deux présentations en plénière avec un support ont été partagées avec les participants. Une première présentation a porté sur la restitution du diagnostic du secteur urbain réalisé en 2020. La seconde présentation a porté, quant à elle, sur l’élaboration de la Politique Urbaine Nationale. Les travaux de groupes et des restitutions en plénière sur différents exercices avec des supports fournis ont mis fin aux activités de cet atelier.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...