Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Mamou accueille la caravane de la Bourse de sous-traitance et de partenariats

Après l’étape de Kindia, la caravane nationale de la Bourse de sous-traitance et de partenariats (BSTP) a été accueillie à Mamou. L’événement a mobilisé vendredi 10 Décembre 2021 à la maison des jeunes de Mamou, les entrepreneurs locaux, les ONG, les associations des jeunes et des femmes. L’objectif est de promouvoir et d’expliquer les textes relatifs au contenu local dans sa promotion et son développement.

Les objectifs de la Bourse ainsi que le fonctionnement et les partenaires et les Institutions publiques ont été présentés au public. Inviter les PME à s’enregistrer à la Bourse.

Une occasion pour les banquiers d’expliquer les produits et services offerts par leur établissement et le mécanisme d’accès au crédit et au financement.

Oumar Rafiou DIALLO Chef de l’agence de la Banque Islamique de Guinée à Mamou met un accent sur la particularité de son institution qui est partenaire technique et financier de cette caravane. ‘‘La BIG évolue selon la Finance Islamique, nous finançons et accompagnons   les projets tangibles en respectant les Principes Islamiques, c’est ce qui nous différencient des autres banques qui évoluent dans la finance conventionnelle. Ce qui fait la meilleure option pour les PME de réaliser leurs projets. Nous n’appliquons pas des intérêts sur les retards du paiement ’’ souligne-t-il.

Djibril SANOH Directeur des opérations de la bourse de la sous-traitance et de partenariats explique  » la Bourse de sous-traitance est un outil de mise en œuvre du contenu local. Son objectif est de maximiser l’impact des investissements sur le développement de nos communautés en terme d’achat et d’emploi » indique-t-il.

Poursuivant, M. SANOH parle du rôle de la Bourse de sous-traitance et de partenariats « Nous faisons la mise en relation. Les entreprises guinéennes gérées par des guinéens ont accès à des plus gros contrats dans le cadre des investissements directs étrangers. Quand les investisseurs viennent dans notre pays, que les Guinéens puissent accéder aux gros contrats. Puis on leur aide à avoir de l’argent pour pouvoir exécuter le contrat. Nous discutons avec ceux qui donnent le contrat pour leur demander de nous indiquer les faiblesses des PME guinéennes. Et nous concevons des programmes de renforcement de capacités pour corriger les faiblesses » souligne-t-il.

Depuis 2018, avec l’appui de la Banque mondiale, le gouvernement a lancé la Bourse de sous-traitance et de partenariats. La BSTP a facilité plus de 50 millions de dollars de contrats pour les entreprises guinéennes. Plus de 12 millions de dollars de valeur de crédit pour les entreprises guinéennes. Et formé plus de 3000 entrepreneurs dans les régions de Conakry, Kindia et Boké.

Cette caravane a été organisée grâce à l’appui financier d’Enabel et la GIZ.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :