Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Maison Centrale de Conakry : le ministre Ibrahima Kourouma, le prisonnier oublié 

Interpellé et écroué à la Maison Centrale de Conakry, l’ancien ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire, puis de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire, Ibrahima Kourouma, est complètement oublié ou s’est volontairement fait oublier.

On parle beaucoup des autres prisonniers  tels que le Premier ministre Kassory Fofana, le ministre de la Défense, Dr Mohamed Diané, le ministre de l’Environnement, Oyé Guilavogui, l’ex président de l’Assemblée Nationale, Amadou Damaro Camara, sans parler de lui.

Le ministre Ibrahima Kourouma est-il abandonné en prison ? Pourquoi ? Que se passe-t-il ? Quelle est sa situation ?

Ibrahima Kourouma, se porte bien. Son dossier est pendant devant la Cour Suprême au quartier Cameroun dans la commune de Dixinn, selon un avocat de la défense qui a eu accès à son dossier. A la Prison Centrale de Coronthie où il séjourne depuis le 6 avril dernier, l’ancien ministre de l’Habitat est très serein, selon l’homme de droit. Il veille sur son dossier qui est présentement  devant la Cour Suprême.

Rappelons qu’après l’intervention de ses avocats, il a obtenu une décision de mise en liberté provisoire rejetée par le procureur spécial Près de la Cour de Répression des Infractions Economiques et Financières. . Après l’appel à la Chambre Spéciale de l’Instruction, il obtient pour la deuxième fois une décision de mise en liberté.

Le procureur Ali Touré revient encore à la charge pour s’opposer à la décision. Ibrahima ne sortira pas de la prison. Alors que faire ?

Le dossier est transporté à la Cour suprême. Depuis lors, tous les regards sont braqués vers cette Cour pour savoir oui ou non le ministre Ibrahima Kourouma bénéficiera d’une liberté provisoire.

Pour l’heure, l’ex ministre de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire attend toujours au sein de sa cellule où il implore le ciel nuit et jour.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...