Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Lutter contre l’insécurité alimentaire :  l’USAID et le PAM signent un accord de 6,5 millions de dollars US (Communiqué) 

16 décembre 2022

L’USAID travaille en partenariat avec le PAM pour lutter contre l’insécurité alimentaire et renforcer la résilience communautaire en Guinée par un accord de 6.5 millions de dollars US.

Kérouané – Les États-Unis, à travers l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID), fournissent 6,5 millions de dollars de financement au Programme Alimentaire Mondial (PAM) des Nations Unies pour lutter contre l’insécurité alimentaire et renforcer la résilience communautaire en Guinée par des interventions multisectorielles intégrées.

En Guinée, les résultats de l’analyse du Cadre Harmonisé (CH) de novembre 2022, indiquent une forte détérioration du niveau de sécurité alimentaire et nutritionnel, avec 649 159 personnes soient 6% de la population guinéenne vulnérable en situation courante. Si aucune assistance alimentaire et nutritionnelle urgente apportée, les 923 028 personnes soient (8,1%) seraient en déficits de consommation alimentaire reflétés par une malnutrition aiguë élevée en période de soudure 2023, spécifiquement dans la préfecture de Fria en phase 3 avec 0,02% pour la phase 4.

La dégradation du niveau de sécurité alimentaire et nutritionnelle serait en partie liée à la réduction progressive des espaces agricoles et pastoraux (pressions démographique, minière et urbanistique), la faible disponibilité des denrées alimentaires de base sur les marchés, la hausse habituelle du prix des produits agricoles, la dégradation des voies d’accès aux zones de production, l’alimentation non diversifiée, accompagnée par la persistance des effets de la crise Russo-ukrainienne.

En 2022, le PAM a introduit le concept de « Villages Faim Zéro (VFZ) » avec l’introduction de la variété coréenne de riz à haut rendement et à cycle court Tong-il G dans sept villages pilotes en tant qu’approche d’intervention holistique et multifonctionnelle qui intègre l’alimentation scolaire, la nutrition, le renforcement des capacités et l’accès au marché avec une approche innovante, transformatrice, catalytique et la création d’une chaîne de valeur du riz dans la communauté. Ceci permet d’accroître l’impact des appuis dans la communauté et sur l’auto-résilience.

 « Les projets exécutés par le PAM sont similaires à ceux dans la programmation de l’USAID. Nous avons donc décidé de faire ce don au Programme alimentaire mondial afin qu’il puisse continuer à renforcer la résilience de la population parce que nous sommes convaincus qu’il s’agit là de la base du développement durable. » a déclaré la Directrice de l’USAID, Mme Cheryl A. ANDERSON.

 Cette contribution va permettre de financer les programmes : de l’alimentation scolaire autour du modèle du Village Faim Zéro ; de l’aide d’urgence aux groupes marginalisés ciblés, y compris les personnes vulnérables sur le plan nutritionnel ; d’appuis au Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage dans la mise en œuvre et le suivi du Plan National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (PNIASAN) et la facilitation à l’appui inter institutions du Gouvernement en cas de catastrophe.

« Nous avons signé l’accord relatif au don généreux de 6.5 millions de dollars de l’USAID, grâce auquel, le Programme Alimentaire Mondial (PAM) va continuer à fournir une assistance alimentaire aux populations extrêmement vulnérables et marginalisés notamment : les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes, les personnes vivant avec le VIH ou la Tuberculose, mais aussi à renforcer les capacités aux niveaux national, infranational et communautaire en partenariat avec le Gouvernement guinéen. » selon Dr Hyoung-Joon LIM, Représentant pays du PAM. Il rajoute, que « Le PAM fournira des transferts monétaires aux ménages en situation d’insécurité alimentaire pour répondre à leurs besoins fondamentaux sur le plan nutritionnel pendant la période de soudure. Nous veillerons à ce que les groupes marginalisés fassent partie intégrante de l’assistance fournie et à ce qu’ils soient également habilités à surmonter les difficultés. ».

Grâce à cette aide de l’USAID, 2,5 millions de dollars serviront à fournir des repas chauds et nutritifs à 35 000 élèves dans 233 écoles pour toute l’année scolaire 2022-2023 ; 500 000 dollars seront utilisés pour augmenter la capacité de production des petits producteurs autour des écoles (principalement dans les VZF), leur permettant d’avoir un surplus commercialisable. 1,3 million de dollars, pour fournir une assistance à la prévention de la malnutrition aux personnes vivant avec le VIH-Sida, aux femmes enceintes et allaitantes et aux enfants âgés de 6 à 24 mois. L’assistance sera fournie par l’intermédiaire de transferts monétaires. 1 million de dollars permettront au PAM de mettre en œuvre des activités de renforcement des capacités pour améliorer l’efficacité des chaînes de valeur agricoles des petits exploitants agricoles ; expérimenter la variété de riz à haut rendement, le Tongil G et renforcer la capacité du gouvernement et 1,2 million de dollars pour contribuer au renforcement des capacités nationales d’intervention en cas de catastrophe et de coordination avec diverses parties prenantes, notamment le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, l’Agence Nationale de Gestion des Urgences et Catastrophes Humanitaire relevant du Ministère de l’Administration du Territoire  et de la Décentralisation et le Ministère de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes Vulnérables

                                         #                           #                            #

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies est le plus grand organisme humanitaire au monde, il sauve des vies en situations d’urgence et utilise l’assistance alimentaire pour ouvrir une voie vers la paix, la stabilité et la prospérité au profit de ceux qui se relèvent d’un conflit ou d’une catastrophe ou subissent les effets du changement climatique.

Suivez-nous sur Facebook @wfp_WAfrica @WFP_Media

Pour en savoir plus, contactez (courriel : tidiane.bangoura@wfp.org)

Tidiane BANGOURA, WFP/Conakry, Mob. +224 621979669

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...