Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Lutte contre l’insalubrité : l’ANASP dans la dynamique de donner une image attrayante à Conakry

Fidèle à son rôle régalien de proposer un cadre de vie débarrassé de tous déchets, l’Agence Nationale d’Assainissement et de Salubrité Publique (ANASP) vient de lancer un programme d’assainissement de la ville de Conakry en ce mois de décembre.

C’est la plage de la Jetée qui a servi de cadre au lancement de cette campagne. L’objectif est de donner une image attrayante à la ville de Conakry, surtout en cette période de fin d’année.

Dans la poursuite de cette activité, une importante mission de l’Agence Nationale d’Assainissement et de Salubrité Publique s’est rendue dans la matinée de ce mercredi 7 décembre 2022, à Taouyah.

Conduite par Monsieur le Directeur Général de l’ANASP, M. Issa Diakité, avec à ses côtés le Directeur Général Adjoint chargé de l’Administration et des Finances, Moussa Yess Kaba, la Directrice Générale Adjointe chargée des Opérations, Mme Nèn Bhour Diallo et le Chef du Département des Opérations, Mamadou Lamine Condé, la délégation était venue mettre à exécution sa décision de débarrasser les ruelles de ce quartier des produits de curage qui les jonchaient.

Une opération qui a été vivement saluée par les riverains visiblement excédés par la transformation de leurs routes en une décharge sauvage depuis ces derniers temps. C’est du moins l’avis exprimé par Mme Soumah Aminata Sylla qui n’a pas tari d’éloges à l’endroit de l’ANASP pour cet acte hautement salutaire.

Pour rappel, le Ministère des Travaux Publics a passé des contrats de curage des caniveaux aux PME. Dans ces contrats, il était prévu qu’après curage, les produits soient transportés par ces PME à la décharge. « Malheureusement, ceux qui ont curé les caniveaux ont laissé les produits de curage le long des voiries », a regretté le Directeur Général de l’ANASP.

Cette action a été vivement saluée par la mairie représentée par le Conseiller communal Cellou Diallo, par ailleurs Président de la Commission Environnement et Développement durable à la mairie de Ratoma. En ce sens que ces produits de curage commençaient à poser des problèmes dans la commune, selon lui.

« Vous voyez, ça rétrécit carrément la chaussée. Aussi, des citoyens mal intentionnés avaient commencé à transformer ces endroits en des lieux de regroupement sauvage des déchets. Au terme de cette opération, et comme toujours, nous invitons la population à s’abonner aux PME et à s’abstenir d’envoyer les déchets dans les rues. Parce que lorsqu’on jette les déchets dans la rue, c’est comme si on les jetait dans son propre salon car, ils vont se retourner d’une manière ou d’une autre », a-t-il exprimé.

De Taouyah, la délégation s’est rendue à la plage de la Jetée où l’opération a été lancée l’autre semaine. Là, les retombées de la campagne sont perceptibles, notamment à travers l’installation progressive des populations en vue de la viabilisation du site.

Aux environs de 22H, la même équipe de l’ANASP a procédé une autre opération d’assainissement à Kaloum qui abrite l’essentiel de l’administration publique. Le coup d’envoi a été donné sur l’Avenue du Commerce menant au Palais Mohammed V.

« On a pensé que c’était nécessaire de procéder à cette opération la nuit, pour permettre aux travailleurs de regagner tranquillement leurs domiciles. C’est le lancement du coup d’envoi. On va balayer toutes les rues de Kaloum. Progressivement, on va l’étendre sur les autres communes de Conakry », a confié le Directeur Général de l’ANASP.

De l’avis de M. Bangaly Oularé, Chef du Département du Suivi et Evaluation chez l’ANASP, son agence s’est inscrit dans une nouvelle dynamique ; celle d’innover dans le secteur d’assainissement qui reste son principal champ d’action.

« Cette opération qui consiste à enlever la poussière et le sable sur nos routes est inédite. Nous sommes dans la dynamique de changer le comportement du Guinéen. C’est pourquoi la Direction de l’ANASP a initié cette opération. Kaloum constitue la zone pilote. Si le résultat est probant, nous comptons l’élargir sur les autres communes de la capitale », a-t-il affiché.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...