Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

L’UFR juge aberrant que de demander l’agrément à des grands partis politiques de sa carrure

Dans le sillage de l’organisation de la session inaugurale du Cadre de concertation « inclusif », le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation a demandé aux coalitions politiques de lui « transmettre dans les meilleurs délais, la convention, la liste, la copie des agréments et des statuts des partis politiques » de ces différentes entités.

Une requête du ministre Mory Condé qui tonne mal au sein de la formation politique dirigée par l’ancien Premier ministre Sidya Touré. A la faveur de l’assemblée générale du parti ce samedi 16 avril, Babara Fofana, le Secrétaire national à l’organisation et à la mobilisation de l’Ufr, a vigoureusement condamné cette attitude avant d’enseigner ses cours au ministre en ces termes :

« (…). Aucun parti politique ne peut exercer si le ministère de l’Administration du territoire et de la Décentralisation ne lui délivre pas son autorisation. Ceci dit, tous les partis ont leurs dossiers au ministère. Alors, si vous voulez les vérifier pour savoir si ce sont des partis légalement constitués, vous avez les dossiers avec vous.

Aujourd’hui, le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation connaît la totalité des partis existant sur le paysage politique guinéen. Ils sont plus d’une centaine, ces partis qui y ont chacun ses dossiers. Si vous vérifiez et que vous vous aperceviez qu’il y en a dont les dossiers n’existent pas, vous les convoquez pour leur demander qui leur a délivré leurs agréments.

Sinon, qui peut demander à l’UFR de sortir son agrément ? N’est-ce pas une foutaise ? Qu’on nous respecte là ! Et puis, nous ne sommes pas les seuls. Qui peut demander au RPG ou à l’UFDG de sortir son agrément ? »

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :