Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Lola : une voiture remplie de bétail volé, interceptée par des chasseurs dozos à Foumbadou 

Une voiture  immatriculé  RC 90 63 – O de marque Opel, et de couleur blanchâtre, remplie de moutons vivants et de carcasses de bœufs,  a été interceptée par la population de  Foumbadou, avec l’appui  des chasseurs dozos, au terme d’une course poursuite qui aura duré  toute la nuit de samedi  à dimanche,  avant que les voleurs n’abandonnent  la voiture  pour prendre la fuite, a-t-on appris sur place.
 Plusieurs  sources contactées par notre reporter reconnaissent l’ampleur prise ces derniers temps par le vol de bétail et principalement des moutons, dans la localité de Foumbadou.
Selon le maire de la commune rurale de Foumbadou,  Alpha Kabinet Kourouma sa commune fait face à une menace  réelle qui est le vol des  ruminants. « Personne n’est épargné et cela affecte dangereusement l’économie de la localité  dont les bœufs et moutons constituent les épargnes de la population qui est en train d’être décimée par les voleurs ».
 Djibril Diallo, éleveur affirme pour sa part que  « ce n’est pas la première fois  que je sois victime du vol des bœufs, la voiture que j’ai vue aujourd’hui,  ce jeune a volé mes bœufs deux fois près de son village. J’ai un enclos à Sidikidou, le propriétaire de la voiture vient de ce village  il avait volé deux bœufs en complicité avec le  bouvier et ce bouvier a  pris la fuite.  Ce jeune et son groupe  sont spécialisés dans le vol des bœufs et des moutons.  Hier samedi, il est venu voler des bœufs  et  des moutons à Foumbadou avec une voiture aux vitres fumées,  pour ne  pas être reconnu.  Mais  grâce  aux chasseurs, la voiture a été arrêtée.
 Aujourd’hui  le vol des bétails a pris une proportion inquiétante dans la sous-préfecture de Foumbadou, ils ont pris une quarantaine de bœufs à Morigbèdou, c’est notre première difficulté dans la localité. Ce n’est pas la première fois, c’est tout le temps qu’il y a  des vols de bœuf  dans la localité. Que ça soit à Foumbadou où à Guéasso, c’est une grande organisation  mais cette fois nous allons voir  qui est derrière », a-t-il déploré.
 Pour sa part Kandas Mansaré,  le chef des dozos de la sous-préfecture de Foumbadou explique les circonstances dans lesquelles la voiture a été interceptée: « Je suis resté dans mon bar café   dans les bandes de 2 heures du matin.  Je rentrai à la maison, quand  j’ai eu un  coup de fil  de mon jeune frère,  résidant à Kabadou, un village situé à 3 kilomètres de la commune rurale de Foumbadou. Il m’a dit que ce sont les voleurs  qui sont venus prendre les moutons à Kabadou mais on ne peut les arrêter  maintenant, car ils sont partis vers Foumbadou. Lorsque je me changeais pour prendre  mes affaires,  j’ai entendu le bruit de la voiture, j’ai tenté d’arrêter alors de l’arrêter. Ils ne se sont pas  arrêtés, ils ont tous crié  et ils étaient trois dans la voiture. Pendant ce temps, moi j’ai pris ma moto  pour les poursuivre   lorsqu’ils ont su qu’il y avait quelqu’un  qui les poursuivait,  ils roulaient à toute  vitesse  maintenant, sans dévier  les caniveaux. Il y avait de la poussière partout maintenant sur la route. Cela m’empêchait de m’approcher d’eux. Et arrivé à un niveau, je me suis arrêté  pour appeler les dozos de Lainé, afin de barrer la route.    Ils étaient en train d’enlever le pneu de devant, lorsque je suis arrivé.  Ils ont  abandonné pour prendre la fuite », a-t-il témoigné.
Le butin de ce vol constitué de moutons vivants et de carcasses de bœufs a été présenté aux autorités.
A rappeler qu’une Kia Motors avait  été arrêté à Morigbèdou avec des bœufs,  grâce à la vigilance de la  population locale, qui avait détruit le camion.
En attendant que cette bande de présumés voleurs en fuite ne soit arrêtée, certains observateurs se demandent qui pourraient être les complices de ces vols.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...