Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Lola: une bagarre entre deux jeunes fait un mort

Agé de 32 ans, Fromo Gbamou, a été assassiné près d’un bar dans la nuit du samedi  à dimanche  aux environs  de une heure  du matin au rond point de Zagalozou, l’un des quartiers  chauds de la commune urbaine de Lola. Selon nos informations, c’est suite à une dispute qu’il a trouvé la mort. Il aurait retrouvé son téléphone  volé dans les mains de son présumé assassin, Vamoussa Camara.

Une citoyenne de la zone qui s’est exprimé sous l’anonymat, dit avoir entendu les cris de tristesse du jeune médecin Gbamou touché au bas ventre.

Des télmoins rapportent que les deux jeunes se sont battus et c’est autour de ce combat que Vamoussa Camara  aurait poignardé  Fromo Gbamou avec une  machette.

Après, Fromo Gbamou  a été  secouru par ses amis  avant qu’il ne succombe en cours de route de l’hôpital préfectoral  quelques temps après l’incident.

Le chef  du quartier de Gote koly, Kopa  kolié a indiqué que « le nommé  Vamoussa Camara   aurait volé le téléphone de Fromo Gbamou. Au cour des échanges de paroles, les deux se sont battus et Vamoussa  Camara  a donné des coups de machettes  au défunt. »

À lire aussi

Par contre, des sources rapportent que c’est un problème de femme qui a opposé les deux.

Pour sa part, Kano Gbamou,  le père  de  Fromo Gbamou dit avoir été appelé « vers  02 heures du matin pour se rendre à l’hôpital. Je suis parti  mais j’ai trouvé  des  jeunes qui  disaient  que  le jeune est mort. Je suis allé le corps de mon enfant. Vraiment, c’est difficile  d’avoir  un enfant et de perdre  sans rien. Je veux que l’auteur soit retrouvé pour  que la justice soit faite.

Vers 8 heures,  le domicile  du père de Vmoussa  Camara a été incendié par les jeunes en colère.   Une voiture, trois motos  et tous le contenu  de la maison  sont partis en fumée sous l’œil impuissant  des forces de l’ordre.

Aux dernières nouvelles, avec l’arrivée de la CMIS et de la gendarmerie en provenance de N’Zérékoré, le calme est dans la cité.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...