Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Lola : la punaise de lit devient un véritable fléau dans la ville

La punaise de lits ou Cimex lectularius figure parmi les plus anciens parasites de l’homme. C’est un petit insecte de la taille d’un pépin de pomme, qui a un corps de forme ovale. Brun et sans aile, un adulte à jeûne mesure environ 5 à 7 mm de long. Après s’être nourri, il grossit légèrement et prend une teinte rouge sang foncé qui perturbe le sommeil.

La punaise de lits se nourrit la nuit, principalement de sang humain. Pendant le premier mois de la contamination d’une habitation, les nuisances sont peu ou pas perçues par les habitants.
Enougou  est l’un des spécialistes  de la lutte contre la punaise de  lits à  Lola, pour lui « la malpropreté, la fréquentation des lieux publics, cinéma, vidéo club, les voitures et les choses usées  venir d’Europe, les matelas, lits, habits, constituent les sources de ces punaises.
Les piqûres se localisent généralement sur les parties non couvertes des bras, des jambes et du dos.
Certaines personnes ne savent même pas qu’elles ont été piquées et ne verront aucune piqûre. Pour d’autres, les piqûres disparaissent au bout de quelques heures voire quelques jours sans traitement ».
« Ces piqûres  se manifestent aussi par une réaction allergique plus ou moins localisée, avec des boursouflures prurigineuses rouge vif assez douloureuses pouvant évoluer en réaction généralisée. On les trouve partout dans le monde, dans tous les lieux de vie, quel que soit le climat: hôtel, chambre d’hôtes, hôpitaux, ce sont les lieux possibles de contamination de la punaise de lits. Les infestations de maisons et d’hôtels sont en augmentation depuis quelques années. Lorsque vous voyagez, inspectez éventuellement le lit de la chambre d’hôtel pour détecter la présence de punaises de lit. Soyez vigilants avant de rapporter des meubles et des matelas usagés. Depuis quelques  années, la venue des meubles dans les grandes villes   en provenance d’un peu partout a  augmenté le nombre d’infections dans les maisons », recommande notre interlocuteur.
 Qui précise: « J’ai traité  plusieurs maisons  à  Lola, mais ce n’est pas facile  pour faire le traitement. Aujourd’hui, il y a plusieurs produits  au marché, on peut même dire qu’il  y a plus de vendeurs de produits  anti-punaises que les autres produits. Elles  se reproduisent  rapidement  une fois dans une maison. Elles  pondent  assez  d’œufs  et l’éclosion se fait naturellement. Une fois ses œufs  écloses,  les petits  se nourrissent  du sang et grandissent vite. C’est eux  qui pondent  encore  des œufs qui vont trouver  des hébergements  partout  dans le lit. Mais la plupart de ces produits ne sont pas efficaces  au lieu de tuer ces produits augmentent le nombre de punaises. Il y a des produits  qui venaient  avant, mais je ne vois pas ça  au marché maintenant. On ne doit pas le cacher, en disant qu’il n’existe  pas chez nous,  il y en  a  partout  maintenant  dans le pays. La résistance des punaises contre certains  produits est un véritable problème pour la population », explique ce spécialiste.

 Il conclut en suggérant   » la  lutte mécanique, c’est-à-dire sans utilisation d’insecticide, qui serait fortement conseillée voire primordiale dans un premier temps, pour diminuer et supprimer au maximum le nombre de punaises de lits. Limitez l’application de produits insecticides par vous-même. Les personnes inexpérimentées ont beaucoup de difficultés à régler un problème de punaises de lits et s’exposent de plus à ces insecticides en raison des usages répétés qu’elles font », à en croire M. Enougou.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...