Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Loi sur le sport et les activités physiques :  le ministre Bantama SOW décline les grands axes

Promulguée le 07 juillet dernier par le président de la République, la loi sur le sport et les activités physiques devient une base juridique en Guinée. Elle va non seulement réglementer le sport mais aussi la pratique de l’éducation physique en Guinée. Elle comprend trois titres et dix-sept  chapitres   repartis en 77 articles.

Pour mieux éclairer la lanterne de l’opinion nationale et les acteurs du mouvement sportif guinéen, le ministre d’Etat des Sports, Sanoussy Bantama SOW,  entouré de ses homologues de l’Education et de l’Unité nationale, a animé une conférence de presse ce lundi dans un hôtel de la place.

Dans son discours, Bantama SOW s’est réjoui  d’annoncer  que “le sport guinéen est enfin doté  d’un cadre légal et règlementaire qui va désormais réduire voire éliminer les tâtonnements et les improvisations  dans la gouvernance ainsi que dans la pratique des activités sportives  en Guinée”.

Bantama a ensuite égrené les aspects pris en compte par cette loi qui  sont l’attribution des agréments aux associations sportives nationales par le ministère des Sports, la création de la fédération nationale du sport scolaire et universitaire, la création de la fédération guinéenne du sport travailliste, l’appui aux fédérations sportives nationales  à travers  une subvention annuelle de l’état  dans les limites de ses possibilités, l’alimentation du fonds d’aide et de dévelopement du sport (FADES)  par les taxes  sur le tabac, l’alcool et les jeux de hasard.

Il  a aussi annoncé plusieurs innovations dans  ce secteur.  Parmi lesquelles, il faut noter la création d’un tribunal de sport Guinée à l’image de la FIFA. Ceci,  pour résoudre les problèmes du secteur afin d’éviter les situations qu’on a récemment  vécues avec la Féguifoot.

Désormais,  les équipes  nationales toutes disciplines confondues  prennent la dénomination ‘’Syli’’ accompagné du nom de leur fédération.

Une première dans l’histoire du sport guinéen. Ainsi, Germaine Manguet, la présidente de la commission femmes et sports et  directrice de l’académie nationale olympique  estime que ses nouveautés vont discipliner le sport .

“C’est une loi  transversale qui va s’appliquer au sport en général, la commission femmes et sports y trouve son compte. Il y a assez de nouveautés  qui vont régir et discipliner le sport”, note-t-elle.

Faut-il rappelé que la loi sur le sport et des activités physiques a été votée  à l’unanimité  le 07  mai  2021 par l’Assemblée nationale .

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...