Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Littérature : dédicace du livre « Les 40 ans de la radiotélévision guinéenne » de Ibrahima Diaby

Le paysage littéraire s’élargit avec l’atterrissage en son sein d’Elhadj Ibrahima Diaby qui, pendant 36 ans, a été le chef de la division technique de la télévision nationale, avant d’être promu conseiller technique au ministère de l’Information et de la Communication. Son œuvre littéraire s’intitule « Les 40 ans de la radiotélévision guinéenne ». Il a été dédicacé ce mercredi 10 février à Conakry.

Sur ses motivations à écrire sur cette maison, mais aussi à choisir le titre de son ouvrage, l’auteur dit vouloir retracer, pour la postérité, le parcours de la RTG. « Et j’ai choisi les 40 ans, parce que 40 ans m’ont semblé une durée appréciable pour jeter un regard sur le passé et apprécier ce que l’on est devenu. 40 ans, c’est un âge où on n’est plus tout à fait jeune, mais également, c’est un âge où on a déjà un minimum d’expérience », justifie Elhadj Diaby.

Des hauts et des bas, la RTG en a connu. Toutefois, l’auteur note qu’en dépit de tout, celle-ci a connu une évolution remarquable. « C’est vrai qu’au départ, les conditions étaient extrêmement difficiles. La technologie, il faut le reconnaître, n’était pas aussi développée. Mais en dépit de tout, la RTG s’est battue et elle est parvenue à des résultats que tout le monde a pu apprécier », rappelle-t-il.

Le livre édité par l’Harmattan Guinée retrace donc le parcours d’un combattant, depuis la Voix de la révolution jusqu’à la Radiodiffusion télévision guinéenne, un passé qui n’est pas totalement féerique mais auréolé de victoires et de chutes. Puisque ladite chaîne a su relever le défi dans l’audiovisuel : celui de présenter l’image d’une télé qualitative.

Fruit de la coopération bilatérale existant entre la République arabe libyenne et la République de Guinée, la Télévision nationale est née le 14 mai 1977, au moment où le petit écran était encore un luxe que beaucoup de pays africains n’arrivaient pas à s’offrir.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...