Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

L’industrie géospatiale chinoise connaît un fort développement

Sun Yahui

Grâce aux technologies géospatiales, on peut trouver une place de parking libre sur des applications via le système de navigation par satellite, consulter les informations de tous les étages d’un immeuble grâce à des plateformes en 3D, et bien gérer les canalisations souterraines par des dispositifs avancés permettant « voir à travers » la surface du sol.

Aujourd’hui, grâce au développement rapide des technologies géospatiales, comme le système de navigation par satellite Beidou à des dizaines de milliers de kilomètres au-dessus du sol et les applications cartographiques de nos téléphones portables, l’industrie géospatiale est devenue l’un des moteurs les plus puissants de l’économie numérique du pays, en étant fortement intégrée à la construction de villes intelligentes, au gouvernement numérique, à la santé et aux modes de vie intelligents.

Récemment, la conférence 2022 de l’industrie et des sciences géospatiales chinoises s’est tenue à Hefei, dans la province d’Anhui. Il s’agit de la conférence du plus haut niveau, avec la plus grande envergure et la plus grande influence de l’industrie géospatiale chinoise. Une série d’innovations technologiques y ont été présentées. Le géant chinois des drones DJI a présenté une station d’accueil qui a réussi à réaliser des opérations de drones entièrement automatique et sans surveillance. CHC Navigation, basé à Shanghai, a présenté ses dernières avancées dans le domaine des radars laser à longue portée. C’est grâce à leur innovation que la Chine a pu avancer vers le développement indépendant de radars laser à longue portée de haute précision. La société Qianxun SI, leader de l’industrie des infrastructures d’intelligence spatiale, a également présenté une nouvelle technologie qui permet de gérer l’impact de toute variation de l’ionosphère sur les levés par drones, la mesure de la distance par les radars laser de haute précision et autres.

L’industrie géospatiale qui ne cesse de se développer a réalisé de nombreuses innovations, faisant preuve d’une forte résilience. Selon les statistiques publiées par la conférence, la production totale de l’industrie géospatiale chinoise a atteint 752,4 milliards de yuans (105 milliards de dollars) en 2021, soit une hausse de 9,2% en glissement annuel. Le taux de croissance composé de la production de l’industrie a atteint 11,5% au cours des cinq dernières années et 17,5% au cours de la dernière décennie.

L’industrie en constante expansion est le moteur de l’emploi. À la fin de l’année 2021, on comptait plus de 164 000 entités engagées dans l’industrie, soit une augmentation de 18,5% par rapport à l’année précédente. Les entreprises représentaient 94,7% de ces entités. Environ 35 800 entités du secteur ont été nouvellement enregistrées l’année dernière, soit une augmentation de 29,2% en glissement annuel. En outre, plus de 3,98 millions de personnes travaillaient dans le secteur à la fin 2021, soit une augmentation de 18,5% sur un an.

Le comté de Deqing dans la ville de Huzhou de la province du Zhejiang, a mise à niveau sa plateforme numérique provinciale de gouvernance spatiale. Le comté a emprunté 942 images de la part de la plateforme du niveau supérieure, a collecté 1,4 milliard de données et 424 images sur Deqing, et a ainsi établi un modèle 3D de l’ensemble de son territoire qui présente précisément ses forêts, ses montagnes, ses cours d’eau et ses lacs. Sur la base de ce modèle, le comté a mis à niveau ses infrastructures d’information spatio-temporelle et a lancé une série d’applications numériques utilisables dans de nombreux scénarios tels que la protection intelligente des terres arables, la gestion intelligente des catastrophes, la patrouille au ciel et au sol, la prévention et le contrôle des épidémies et autres.

Dans la ville d’Hefei de la province de l’Anhui, les technologies géospatiales sont employées pour la conservation écologique du lac Chaohu, l’un des principaux lacs d’eau douce de Chine. La ville a mis en place une plateforme numérique intégrant les informations des lacs, des cours d’eau principaux et des affluents pour partager les données et identifier les sources de pollution. Elle est capable d’effectuer une surveillance en temps réel de la qualité et du volume de l’eau, ainsi que de la prolifération des algues sur le lac Chaohu.

Encourager le développement de la construction de villes intelligentes, du jumelage numérique et des technologies géospatiales créera de nouvelles opportunités pour l’industrie géospatiale. Des données géospatiales massives ont été générées et stockées grâce aux levés, à la télédétection par satellite et aux grands projets d’ingénierie lancés ces dernières années. Une utilisation efficace de ces données sera la tâche clé du développement futur. Ces données doivent pouvoir répondre aux besoins du pays, ce qui accélérera le développement de l’industrie, a déclaré Xu Guanhua, ancien ministre des sciences et technologies et académicien de l’Académie chinoise des sciences.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...