Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

« Libération » d’Alpha Condé :  la nouvelle diversement appréciée à Kankan

Le Conseil National du Rassemblement pour le Développement (CNRD) a annoncé hier vendredi via un communiqué la libération de l’ancien chef de l’Etat Alpha Condé. Il recevra, à sa demande, ses proches, précise ledit communiqué. Cette décision suscite assez de réactions notamment au niveau des acteurs politiques dans la localité de Kankan, l’un de ses bastions historiques.

Pour Lancinet Condé, secrétaire fédéral du Bloc Libéral BL à Kankan, c’est une preuve de clémence de la part de la junte au pouvoir : « c’est un ouf de soulagement pour tout bon guinéen. Il a servi le pays pendant un long moment. Donc, on s’attendait à ça de la part du président de la Transition. Je crois donc que c’est très salutaire de laisser notre ancien président libre de ses mouvements. Il le mérite pour ses loyaux services rendus au pays. »

 Quant à Antoine Dôbô Guilavogui, sécrétaire fédéral de l’UFDG à Kankan, il ne cache pas sa colère face à cette décision prise par les nouvelles autorités du pays.

« Quand on me parle de la libération d’Alpha Condé, je la trouve incompréhensible. Un homme qui a piétiné ce pays pendant 11 ans, qui a organisé la gabegie financière durant 11 ans, qui a tué et mis les jeunes de son pays en retard pendant 11 ans et qu’on vienne le renverser par un coup d’Etat et par la suite on dit qu’on le libère aujourd’hui, franchement je ne peux pas comprendre cela », s’est-il offusqué.

El hadj Mady Kaba, coordinateur régional du PADES dans la région administrative de Kankan, soutient, pour sa part, cette libération d’Alpha Condé par son tombeur, le colonel Mamadi Doumbouya.

«C’est tout à fait normal qu’Alpha Condé soit libre. C’est un citoyen comme nous tous. Cela signifie qu’on connaît une petite avancée démocratique. Sinon dans les années 80 et 90, les coups d’Etat étaient synonymes de la mort des présidents déchus. Donc, il faut remercier la junte pour cet acte de grande magnanimité », a-t-il salué la décision.

Enfin Bangaly Sylla, jeune acteur de la société civile à Kankan, apprécie, de façon mitigée, cette libération de l’ancien chef de l’Etat Alpha Condé.

« Pour avoir été président de la République 11 ans durant, je pense qu’il mérite les honneurs dignes de ce titre. Mais d’un autre côté, nous sommes tous conscients de ce qui s’est passé dans le pays tout au long de sa gestion, les crimes de sang et économiques… Nous ne voulons pas que sa libération soit juste une opportunité pour le CNRD d’échapper aux sanctions de la CEDEAO », prévient-il.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :