Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Les travaux de réhabilitation et d’extension de la Brigade spéciale de protection des personnes vulnérables lancés

Les travaux de réhabilitation et d’extension de la Brigade spéciale de protection des personnes vulnérables ont été lancés ce mercredi 1er juin au siège de ladite institution sis à Bellevue dans la commune de Dixinn.

C’était en présence des autorités civiles et militaires, dont le Haut Commandant de la Gendarmerie nationale, Directeur de la Justice militaire. Il s’agit d’un projet financé par l’Union européenne et mis en œuvre par Expertise France.

Dans son discours de circonstance, le Directeur Régional du projet de lutte contre la traite des personnes dans les pays du Golfe de Guinée pour Expertise France a dit que ce projet vise un renforcement global de mécanismes nationaux, de coordinations des acteurs engagés dans la lutte contre la traite des personnes dans les six pays du Golfe de Guinée concernés par le projet, dont la Côte d’Ivoire, le Togo, le Bénin, le Ghana, le Nigeria et la Guinée.

Poursuivant, M. Rabbiosi Alessandro a ajouté que ce projet de réhabilitation et d’extension de la Brigade spéciale de protection des personnes vulnérables est un dispositif intégré qui comprendra un centre d’accueil provisoire d’une capacité de 18 places pour les mineurs et les femmes, un bureau pour avocats, afin que les victimes bénéficient de l’assistance juridique et judiciaire, mais aussi un bureau pour l’assistance médicale et de soutien psychosocial.

De son côté, la Cheffe de Cabinet du ministère de la Promotion féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables a rappelé que le gouvernement guinéen et l’Agence de coopération technique internationale de France, Expertise France, ont conclu un accord-cadre de coopération.

« Cela, en vue de renforcer les capacités des coordinations et du Comité national de lutte contre la traite des personnes, de renforcer le mécanisme de protection des victimes de traite. L’ensemble de ces actions est financé par l’Union européenne. Ces appuis fructueux ont permis de renforcer le mécanisme de protection des personnes victimes de traite par la réhabilitation et la construction des centres d’accueil, par la formation pour détecter les victimes, par la mise en place d’un système de référencement de cas et par l’appui au renforcement de la ligne 116 pour orienter et assurer la prise en charge et le suivi des victimes en situation de détresse« , a déclaré  Hadja Aissatou Barry.

Par ailleurs, elle a salué les efforts et le partenariat inclusif avec Expertise France et l’appui financier de l’Union européenne.

C’est le Colonel David Haba, Directeur de Cabinet du ministère de la Défense nationale, qui a officié la cérémonie de pose de la première pierre de la BSPPV. Au nom du président de la transition et du ministre délégué à la Présidence chargé de la Défense nationale, il a remercié les partenaires pour leurs efforts et les a encouragés à être du côté des forces de défense et de sécurité.

Ces travaux de réhabilitation et d’extension concernent six blocs dont le bâtiment administratif, l’infirmerie, le centre d’accueil et d’hébergement, un bloc pour l’assistance sociale, un bureau pour l’avocat et le psychologue et la cuisine. Le tout pour un délai contractuel de six mois.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :