Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Les premières réactions de Charles Wrigh après sa nomination comme ministre. Qui est Charles Wright?

L’ancien procureur général de Conakry, Charles Alphonse Wright, promu hier nuit Ministre de la justice et Garde des sceaux, n’a pas tardé de réagir sur les réseaux sociaux.

Il écrit sur son compte Facebook «

𝐉𝐞 𝐯𝐢𝐞𝐧𝐬 𝐝’𝐚𝐩𝐩𝐫𝐞𝐧𝐝𝐫𝐞 𝐦𝐚 𝐧𝐨𝐦𝐢𝐧𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐚𝐮 𝐩𝐨𝐬𝐭𝐞 𝐝𝐞 𝐦𝐢𝐧𝐢𝐬𝐭𝐫𝐞 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐉𝐮𝐬𝐭𝐢𝐜𝐞, 𝐆𝐚𝐫𝐝𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐒𝐜𝐞𝐚𝐮𝐱.

𝐓𝐨𝐮𝐭𝐞 𝐦𝐚 𝐫𝐞𝐜𝐨𝐧𝐧𝐚𝐢𝐬𝐬𝐚𝐧𝐜𝐞 𝐚𝐮 𝐏𝐫é𝐬𝐢𝐝𝐞𝐧𝐭 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐑é𝐩𝐮𝐛𝐥𝐢𝐪𝐮𝐞 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐜𝐞𝐭𝐭𝐞 𝐦𝐚𝐫𝐪𝐮𝐞 𝐝𝐞 𝐜𝐨𝐧𝐟𝐢𝐚𝐧𝐜𝐞 , 𝐮𝐧𝐞 𝐟𝐨𝐢𝐬 𝐝𝐞 𝐩𝐥𝐮𝐬 𝐫𝐞𝐧𝐨𝐮𝐯𝐞𝐥é𝐞 𝐞𝐧 𝐦𝐚 𝐦𝐨𝐝𝐞𝐬𝐭𝐞 𝐩𝐞𝐫𝐬𝐨𝐧𝐧𝐞. ».

Qui est Charles Wright?

Charles Alphonse Wright est un homme de 39 ans né à Boké. Il est originaire de l’Ile de Fotoba au large de Conakry et de confession musulmane. Il a fait ses études au Lycée Donka avant d’obtenir une maîtrise en droit privé à l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia. Il fera ses classes de magistrature dans la troisième promotion du Centre de formation judiciaire en 2015.

Wright débuta sa carrière comme juge d’instruction à Macenta, avant d’être muté pour la même fonction à Kankan et en 2018 au tribunal de première instance de Kaloum. C’est à ce poste, qu’il fait parler de lui pour la première fois, en plaçant le journaliste Lansana Camara sous mandat de dépôt en mars 2019, malgré l’existence  en Guinée d’une loi excluant les peines privatives de liberté pour les journalistes. Mais  un an auparavant, il avait fait subir le même sort au journaliste Mamadou Saliou Diallo, qui passa trois semaines de détention à la Maison Centrale de Conakry, pour diffamation du ministre de la justice d’alors Me Cheik Sako, considéré comme son premier mentor.

Très répressif envers les journalistes  et nommé juge de siège au tribunal de première instance de Dixinn, il condamna en février 2021 à 6 mois d’emprisonnement le journaliste Ibrahima Sadio Bah pour « diffamation, injures publiques et dénonciations calomnieuses » au préjudice de l’homme d’affaires Mamadou Antonio Souaré.

Avant, il avait eu le courage de libérer Oumar Sylla dit Fonikè Menguè, un trublion de la société civile qui était farouchement opposé au projet de troisième mandat d’Alpha Condé.

Nommé plus tard président par intérim du tribunal de première instance de Dubreka, il prit des décisions courageuses en condamnant une femme d’affaires réputée proche d’Alpha Condé et ancien préfet de cette ville. En effet, Eva Kaltamba , ex députée uninominale et Younoussa Sylla ancien préfet de Dubreka furent condamnés par Charles Wright à cinq ans de prison ferme en novembre 2021 pour des faits de discrimination, d’abus d’autorité, de vol et de complicité.

Cette réputation sulfureuse lui a valu sa promotion par le président de transition comme Procureur Général de Conakry . Le reste est connu.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...