Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Lélouma: la justice de paix en « guerre » contre les réseaux locaux liés à la migration irrégulière

Depuis le début de cette année, on a assisté à Lélouma à un départ massif de jeunes qui tentent de rallier l’Europe via la voie irrégulière. Cependant, ce dernier temps, ces jeunes sont confrontés à un véritable calvaire en Libye. Au-delà des arrestations, des emprisonnements et des rackets, des cas de morts sont le plus souvent enregistrés.
Pour tenter de lutter contre la pratique, le juge de paix de Lélouma Ousmane Koulibaly entend s’attaquer au phénomène à sa racine même en démantelant les différents réseaux liés à cette migration irrégulière à Lélouma.
Interpellé par rapport à ce sujet, le juge de paix de Lélouma Ousmane Koulibaly affirme : « Nous avons déclenché une poursuite judiciaire contre les chefs de réseaux. Vous savez, les passeurs du côté de la Libye ont des points focaux partout et ils sont largement représentés à  Lelouma ici qui est devenu un point de départ pour  ces jeunes.  Pour le moment nous avons interpellé certains d’entre eux et d’autres sont en cavale. Soyez rassuré que nous allons combattre ce fléau qui est  en train de mettre la vie et l’avenir des jeunes en  danger à travers ce trafic illicite de migrants » .
Poursuivant, Ousmane Koulibaly dira que « c’est un phénomène qui est encouragé par certains parents qui financent les jeunes. Du coup, nous allons procéder à la sensibilisation auprès des parents avec l’appui de l’autorité communale puis appliquer la loi dans toute sa rigueur sur les auteurs de ce trafic illicite » a t-il insisté avant de poursuivre :  » Les parents peuvent ne pas apprécier la mesure prise par nos services qui n’a aucune influence sur la procédure. Nous, nous agissons au nom de la loi contre tous ceux qui mettent la vie des citoyens en danger. Donc, tenez-vous bien que ce trafic sera combattu » promet Ousmane Koulibaly.
Faut-il rappeler qu’un jeune originaire de Lélouma est récemment décédé en Libye de suite de blessures.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...