Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Lélouma : la crise de véhicules au départ pour Conakry provoque la psychose 

A Lélouma, avoir un véhicule à destination de Conakry est devenu ces derniers jours un véritable casse-tête pour les citoyens. Il n’y a quasiment pas de véhicule au départ pour la capitale, au niveau de la gare routière. Les passagers se demandent à quel saint se vouer. Une situation qui préoccupe les usagers du tronçon, ainsi que le bureau préfectoral du transport, a constaté sur place Guinéenews.
Interrogé par rapport à cette situation, Abdoulaye Kolla Diallo, le responsable local du syndicat des transporteurs précise :  » effectivement. Comme vous pouvez le constater, il y a des passagers qui veulent rallier Conakry. Mais faute de véhicules, ils sont bloqués là. Tous nos véhicules sont actuellement bloqués à Conakry. Il n’y a pas de passagers pour effectuer le retour. C’est une réalité qui nous préoccupe réellement. Mais pour le moment, nous n’avons pas d’autres solutions « , reconnaît le syndicaliste.
Certains passagers de la localité, pour rallier Conakry se voient obligés d’aller s’embarquer depuis Labé.
 » (…). J’avais des vacanciers qui devaient rentrer à Conakry il y a un peu plus d’une semaine maintenant. Mais compte tenu du manque de véhicules au départ, j’ai été obligé de les embarquer jusqu’à Labé dans un premier temps. Arrivés à Labé, ils se sont embarqués pour Conakry, à partir de là, avec assez de difficultés. C’est aussi un peu pareil là-bas aussi. Il y a un manque de véhicules en cette période de fin de vacances « , déplore ce père de famille.
Et toujours dans le même sillage, a Abdoulaye Kolla Diallo d’ajouter : » le manque de passagers pour le retour est un aspect qui a entraîné le manque de véhicules ici. Mais le mauvais état de la route aussi en est pour quelque chose. Beaucoup de chauffeurs évitent actuellement le déplacement vers Lélouma, compte tenu de la dégradation très poussée de la route. Elle est impraticable. Et c’est vraiment dommage. Le syndicat que nous sommes est en train de faire le mieux pour réparer les points noirs mais ce n’est pas du tout facile. Et compte tenu du manque de véhicules auquel on est confronté, les passagers, pour ne pas accuser beaucoup plus de retard, optent de s’embarquer pour Labé et chercher à partir de là d’occasion pour Conakry. C’est vraiment très regrettable », s’alarme-t-il.
Cet autre vacancier qu’on a rencontré sur place, lui est bloqué là depuis des jours et tente désespérément de trouver un véhicule pour Labé, afin de regagner Conakry, nous explique-t-il, très dépité.
Faut-il rappeler, qu’à chaque fin de vacances depuis plusieurs années, à Lélouma, les citoyens sont confrontés à un manque pressant de véhicules pour rallier la capitale Conakry.
Pour le moment, les passagers doivent prendre leur mal en patience, en attendant que le temps règle la situation.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...