Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Le Conseil Guinéen des Professionnels en Ressources humaines organise le premier Café RH

A l’initiative du Conseil Guinéen des Professionnels en Ressources humaines (COGUIPRO-RH), le premier Café RH s’est tenu ce vendredi 1er avril 2022, à Conakry. Placée sous sous le thème : « Les réformes engagées par le ministère du Travail et de la Fonction publique et les défis auxquels les professionnels RH sont confrontés », la rencontre a mobilisé autour des organisateurs de nombreux cadres de l’administration publique et privé.

Ce Café RH organisé par la corporation des gestionnaires des ressources humaines, premier du genre en République de Guinée, se veut un espace de rencontres et d’échanges entre les professionnels du domaine afin de renforcer la confraternité entre eux et d’échanger autour des sujets qui les interpellent, mais aussi les défis auxquels ils sont confrontés.

Dans sa prise de parole, le Directeur national de la Fonction publique a articulé sa communication autour de 4 points. Notamment l’état des lieux de la gestion des ressources humaines à la Fonction publique, les réformes engagées par le ministère quant à l’amélioration de la gestion des ressources humaines des agences publiques, les chantiers actuellement ouverts et sur lesquels le ministère est en train de travailler, mais aussi les défis à relever par les gestionnaires des ressources humaines.

Également, Yamoussa Nana Camara a expliqué a réitéré à l’association des professionnels des ressources humaines la disponibilité de son département à collaborer avec elle.

« Parce qu’aujourd’hui, l’un des défis qui doit être relevé par nos gestionnaires des ressources humaines, c’est le défi du partenariat. Autrement dit, aucun gestionnaire ne peut travailler à vase clos. Il doit s’inspirer des pratiques et des expériences qui sont développées par ses collaborateurs tant au niveau du privé qu’au niveau de la Fonction publique », a-t-il expliqué.

En outre, il a exposé sur les mesures que le ministère de la Fonction publique est en train de prendre afin de maîtriser les effectifs et les masses salariales. Et pour ce faire, le Directeur national de la Fonction publique a insisté sur le besoin de collaborer avec l’association des professionnels des ressources car, ce sont ces gestionnaires qui gèrent les personnels.

Mme Hadja Issagha Diallo est la présidente du Conseil Guinéen des Professionnels en RH. En initiant ce Café RH, la structure qu’elle dirige veut faire comprendre aux autorités que le COGUIPRO-RH est disposé à travailler avec elles, à leur apporter sa contribution.

« A cet effet, dira-t-elle, nous souhaiterions être consultés sur l’élaboration, l’amélioration et surtout l’avancée des lois sociales en République de Guinée », a exprimé Hadja Issagha Diallo.

Invité à la cérémonie, l’ancien Inspecteur général du Travail, également ancien ministre Mansa Moussa Sidibé a salué l’idée qui a prévalu à l’initiation de ce Café RH qu’il a qualifié d’action « extrêmement importante ».

« Un pays qui ne gère pas bien ses ressources humaines ne peut pas se développer. Aujourd’hui, le pays peut se sentir heureux, parce que nous avons quand-même des gestionnaires des ressources humaines responsables. Le développement d’une nation part d’abord de la gestion de ses enfants qui, correctement gérés, le pays va bien », a-t-il confié.

Poursuivant, celui qui a créé le fichier de la Fonction publique, alors Inspecteur général du Travail, a dit que le pays n’a pas eu sitôt cette facilité. Puisqu’à en croire Mansa Moussa Sidibé, avant,  c’est quand on sentait que quelqu’un est gênant qu’on le nommait chef du personnel.

« Aujourd’hui, il faut avoir un diplôme. Il fait avoir une responsabilité. Il faut avoir un emploi correct pour que l’on soit aux fonctions de gestionnaire des ressources humaines. Donc, lorsque ces jeunes gens se retrouvent et décident que nous les anciens, nous venions leur donner des conseils, des formations, c’est une excellente chose », a jugé ce membre du Conseil national de la transition.

A propos du COGUIPRO-RH

Comptant plus de 180 membres issus pour la plupart des gestionnaires rompus à la tâche, des aspirants, des enseignants, des formateurs, ainsi que des spécialistes intervenant sur les questions de ressources humaines. Le Conseil Guinéen des Professionnels en Ressources humaines existe officiellement depuis 2014 et détient de l’État l’autorisation d’exercer sur toute l’étendue du territoire national.

Sa vocation est de professionnaliser et de promouvoir la contribution stratégique de la profession RH au succès des entreprises, en participant et en contribuant activement à l’amélioration des lois et normes de travail en République de Guinée.

Le COGUIPRO-RH se fixe entre autres objectifs de : rassembler tous les intervenants dans le domaine de la gestion des ressources humaines en Guinée, professionnaliser la fonction GRH et contribuer à son émergence dans la gouvernance des entreprises,  collaborer étroitement avec les services publics en charge de l’emploi pour l’amélioration constante des lois et normes de travail en Guinée,  défendre les intérêts matériels et moraux de ses membres partout où besoin sera, représenter dignement la Guinée dans les organisations sous-régionales, régionales, africaines et mondiales.

L’ambition clairement affichée par le Conseil est à terme de faire de la fonction de GRH en Guinée un pilier incontournable d’une gestion efficiente et efficace au sein des services et autres structures. Outre ce premier Café RH, le Conseil, par la voix de sa présidente, Hadja Issagha Diallo annonce d’autres évènements qu’il compte également organiser, notamment des séminaires de formations et d’autres activités. Le tout dans le respect des lois et traités en matière de droit de travail.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :