Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Le commerce extérieur de la Chine a maintenu une croissance positive pendant huit trimestres consécutifs

Du Haitao, journaliste au Quotidien du Peuple

Durant la première moitié de 2022, les importations et les exportations de marchandises de la Chine ont atteint 19 800 milliards de yuans, en hausse de 9,4% en glissement annuel, selon l’Administration générale des douanes (AGD). Le commerce extérieur du pays a maintenu une croissance positive en glissement annuel pendant huit trimestres consécutifs, apportant une contribution significative à la stabilité macroéconomique.

À l’heure actuelle, comme le paquet de politiques pour stabiliser l’économie a porté ses fruits, et que la reprise du travail et de la production se poursuit de façon ordonnée, le commerce extérieur de la Chine devrait continuer à poursuivre une croissance stable, a déclaré Li Kuiwen, porte-parole de l’AGD.

Depuis cette année, les autorités locales chinoises ont pris des mesures pour stabiliser et optimiser le commerce extérieur et aider les entreprises à surmonter les difficultés et à réduire leurs charges. Durant la première moitié de l’année, l’AGD a adopté une série de mesures pour réduire les délais de dédouanement, optimiser l’environnement des affaires des ports et stabiliser les chaînes industrielles et d’approvisionnement.

Pour fluidifier la logistique, l’AGD a mené des essais pilotes à l’échelle nationale qui permettent aux entreprises de « récupérer directement les marchandises importées à bord du navire dès leur arrivée au port » et d’ »expédier directement les marchandises à exporter dès leur arrivée au port », réduisant ainsi largement le temps d’attente au port.

Un nombre croissant de douanes locales, comme les villes de Nanjing, Hangzhou et Ningbo, ont également adopté une procédure simplifiée de transfert entre douanes qui permet d’accomplir simultanément plusieurs formalités, suite aux projets pilotes réussis aux douanes de Shanghai et de Chongqing.

Par ailleurs, l’AGD a également garanti le dédouanement des entreprises clés de la chaîne industrielle et d’approvisionnement figurant sur une « liste blanche », afin de faciliter l’importation des produits alimentaires et de diversifier des sources d’importation de produits alimentaires, de promouvoir l’exportation vers la Chine des produits agricoles de haute qualité en provenance des pays membres du Partenariat économique global régional (RCEP), et de garantir l’approvisionnement national des produits de base importés, tels que le minerai de fer et le coton.

Selon les statistiques de l’AGD, les importations et les exportations de la Chine avec ses principaux partenaires commerciaux ont toutes maintenu la croissance au cours des six premiers mois de cette année. Plus particulièrement, les importations et les exportations avec les pays riverains de « la Ceinture et la Route » et les membres du RCEP ont augmenté respectivement de 17,8% et de 5,6% en glissement annuel. Les importations et les exportations totales entre la Chine et les autres pays BRICS ont atteint 1 640 milliards de yuans, en hausse de 14,1% sur un an, soit 4,7 points de pourcentage plus élevé que la croissance globale du commerce extérieur du pays.

Assurant la présidence tournante des BRICS cette année, la Chine a intensifié ses échanges commerciaux avec d’autres pays BRICS, et ont vu ses importations et exportations avec ces pays atteindre 3 170 milliards de yuans en 2021, contre 960,21 milliards de yuans en 2009, soit une croissance annuelle moyenne de 10,5%.

Depuis l’entrée en vigueur du RCEP le 1er janvier 2022, les douanes de Hangzhou ont délivré 16 774 certificats d’origine en cinq mois, pour une valeur totale de plus de 4,821 milliards de yuans, permettant ainsi aux entreprises de la région d’économiser 56 millions de yuans au titre des droits de douane.

La COVID-19 a entraîné une baisse du commerce extérieur dans le delta du fleuve Yangtsé, le delta de la rivière des Perles et le nord-est de la Chine depuis cette année, a déclaré Li Kuiwen. Cependant, depuis mai, comme le pays a coordonné efficacement la prévention et le contrôle de la COVID-19 et le développement économique et social, des politiques visant à favoriser la croissance ont commencé à produire des effets escomptés. Par conséquents, des entreprises de commerce extérieur ont repris le travail et la production, de manière que les importations et les exportations des régions citées ont affiché une croissance positive chaque mois et repartent à la hausse. En mai, le commerce extérieur des trois régions citées a augmenté de 4,8%, 2,8% et 12,2% respectivement sur un an, et a enregistré une croissance de 14,9%, 6,4% et 12,8% respectivement en juin. Tout en montrant la forte résilience du commerce extérieur de certaines régions de la Chine, cette performance sécurise également une croissance stable du commerce extérieur du pays.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...