Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Le Barreau guinéen se prononce sur la situation sociopolitique du pays

Depuis ces dernières 48 heures, le pouvoir de Conakry a changé de main. Désormais, le pays est dirigé par une junte militaire qui s’est emparée du pouvoir au petit matin du dimanche 5 septembre 2021.

L’Ordre des avocats de Guinée déclare suivre avec une attention particulière ces événements politico-militaires ayant cours sur le territoire national.

Dans une déclaration publique par son Bâtonnier, l’Ordre des avocats rappelle qu’il s’était, en son temps, insurgé contre l’adoption de la Construction qui a consacré le troisième mandat, que de la dévolution du pouvoir ne doit pas résulter que d’une élection et qu’aucune force ne devrait être utilisée pour ce faire.

Tout en rappelant les limites qui doivent par ailleurs constituer les obstacles aux atteintes aux droits, à la liberté et aux principes démocratiques, l’Ordre des avocats rappelle également la nécessité impérieuse de préserver les droits et les libertés des personnes et de leurs vies.

À lire aussi

« L’Ordre des avocats en appelle à l’esprit citoyen et au bon sens patriotique de l’ensemble des acteurs et les invite à opter pour le dialogue, l’échange de sorte que l’intérêt national gêne et celui supérieur de la nation prennent le pas sur tout », a indiqué Me Djibril Kouyaté.

Après s’être engagé à défendre et à préserver les droits et les libertés des populations, l’Ordre, par la voix du Bâtonnier, s’est engagé aussi à dénoncer toutes les attitudes attentatoires auxdits droits et libertés et à y donner les suites par les voies appropriées.

« L’Ordre des avocats de Guinée demande le retour rapide à un ordre constitutionnel normal. Et, se tient à la disposition du peuple pour participer à toutes concertations qui incluront toutes les forces vives en vue d’ancrer définitivement la démocratie et la bonne gouvernance en République de Guinée », a-t-il conclu.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...