Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

L’Autorité Guinéenne de l’Aviation Civile à la 41ème Assemblée de l’OACI à Montréal

Le retour de la Guinée dans le concert des Nations dans la communauté de l’aviation civile internationale a été marqué par la participation de notre pays à la 41ème session de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) qui se déroule à Montréal du 27 septembre au 07 octobre 2022.

Au sortir de la Covid 19, notre pays, représenté par une délégation, constituée de Monsieur l’Ambassadeur Louncény Condé, de Monsieur Mohamed Kobélé Keita, Directeur Général de l’Autorité Guinéenne de l’Aviation Civile (AGAC), accompagné du Directeur du Transport Aérien et du Conseiller Juridique, ainsi que du Directeur Général de l’Agence de la Navigation Aerienne (ANA) a tenu à prendre part de façon significative à cet important événement qui rassemble à chaque trois ans les représentants des Autorités d’aviation civile de 193 États membres de l’OACI.

Le fait marquant dans cette participation est le rétablissement du droit de vote de la Guinée au sein de l’OACI qui avait été suspendu depuis près de 2 décennies.

Ce rétablissement est dû à la volonté politique de nos autorités au plus haut lieu et à l’engagement du Ministre des Infrastructures et des Transports à travers l’AGAC de hisser notre pays au rang des États respectueux des engagements financiers coopératifs, découlant de la Convention de Chicago, à laquelle la Guinée est partie depuis 1959.

Cet événement sera une opportunité que saisie la Direction Générale de l’Autorité Guinéenne de l’Aviation Civile (AGAC) pour renouer et renforcer les liens de partenariat coopératif avec les pays membres de l’OACI, ceci pour contribuer de façon significative au relèvement de la sécurité et de la sûreté de l’aviation civile respectueuse des normes environnementales.

L’Autorité Guinéenne de l’Aviation Civile (AGAC) est l’autorité désignée par l’Etat contractant de la République de Guinée auprès de l’OACI en 1959. Son périmètre de responsabilité recouvre les aéroports et aérodromes en Guinée sur les aspects : réglementation, suivi-contrôle et promotion de l’aviation. A rappeler que c’est en 2013, l’Etat (contractant) a encadré l’aviation civile guinéenne par un Code de loi qui a été amendé en 2018.

#AGAC #OACI #ANA #MIT

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...