Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens
Pub Guneenews Orange

L’an 2 du CNRD : le CNT organise une conference débat sur le rôle des femmes pour une transition apaisée

A la veille de la célébration de l’an 2 de la prise du pouvoir par le Conseil National du Rassemblement et du Développement (CNRD), l’Amicale des Femmes de l’Administration Parlementaire de Guinée (AFAP-Gui) a organisé ce lundi 4 septembre une conférence débat sous le thème : « le rôle des femmes guinéennes pour une transition apaisée » au palais du peuple de Conakry.
Dans son discours de bienvenue, Aïssatou Maz Diallo, vice présidente de l’AFAP-Gui a rappelé que les femmes et les enfants sont les premières victimes des conflits.  « Conscientes du rôle que les femmes peuvent jouer dans la sensibilisation sur les questions de paix, de sécurité et de l’unité nationale, les femmes de l’administration parlementaire ont choisi cette date pour sensibiliser les populations à une paix durable dans notre pays. C’est dans ce contexte que nous, femmes de l’Administration Parlementaire, avons pris l’engagement d’initier cette activité de sensibilisation. Notre première et principale préoccupation est d’accompagner le Président, ainsi que l’ensemble des acteurs engagés dans cette période de transition, dans ses  nombreuses initiatives visant à instaurer une paix durable et une réconciliation nationale« , a-t-elle souligné.
Et de poursuivre : « nous comprenons l’importance de la paix pour le développement de notre pays, pour la sécurité de nos familles et pour l’avenir de nos enfants. Nous sommes déterminées à jouer notre rôle dans la sensibilisation à la paix, en travaillant main dans la main avec les autorités et les organisations de la société civile pour promouvoir le dialogue, la compréhension mutuelle et la résolution pacifique des conflits »

S’exprimant au nom du président du Conseil National de la Transition (CNT), en mission à l’étranger, le président de la commission des Affaires Étrangères et des Guinéens établis à l’Etranger, Sorel Keïta a fait savoir qu’en prenant cette initiative à la veille de l’an 2 du CNRD, les femmes de l’administration parlementaire  contribuent à mettre en exécution les grands principes de la charte de la transition.

«Elles sont aussi les héritières de toutes les grandes dames qui ont jalonné l’histoire de notre pays. Ce pays-là tient grâce à ces femmes et ça, je n’ai pas besoin de vous faire un dessin. Il suffit juste de vous lever tôt le matin pour voir les femmes du côté du marché de Matoto ou de Madina pour vous rendre compte de l’importance de la femme guinéenne. Demain, nous allons célébrer le deuxième anniversaire de la transition, on peut en dire tout ce qu’on veut, mais tout le monde sait que beaucoup de choses ont été faites« , a-t-il dit.

Dans le même sillage, il a signalé que la transition qui est en cours, est un processus mais, a-t-il précisé, pour qu’elle aboutisse, elle a besoin de chacun nous.

« C’est l’affaire de tout le monde, ce n’est pas l’affaire du CNRD, ce n’est pas l’affaire du CNT, ce n’est non plus l’affaire du gouvernement, ce n’est pas l’affaire du président de la transition seulement, mais l’affaire de chacune des femmes de Guinée et de chacun des Guinéens« , a-t-il insisté avant

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...