Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Labé : Plus de 300 millions emportés dans une spectaculaire attaque à main armée

La scène s’est produite dans la nuit du lundi à ce mardi 29 juin 2021 aux environs de 2 heures du matin à Bourbani dans le secteur Dianyabhé du quartier Madina, dans la commune urbaine de Labé. Armés de fusils de guerre et d’armes blanches, les assaillants au nombre de 5 personnes ont procédé à plusieurs tirs de sommation afin de pouvoir opérer tranquillement. Ils auraient emporté un montant estimé à plus de 300 millions GNF, selon la principale victime.

C’est en tout deux familles qui ont été touchées par les quidams. Au niveau de la première famille qui semble-t-il n’était pas la principale cible, les dégâts sont limités comme l’explique ici Amadou Hasmiou Bah le chef de Famille : « Ils sont arrivés vers 2 heures du matin et sont directement rentrés dans la maison avant de nous mettre tous en respect. Par la suite, ils nous ont demandé de donner l’argent en s’adressant à ma femme qui leur a dit qu’on n’a pas d’argent car c’est d’ailleurs une maison prêtée qu’on occupe. Qu’à cela ne tienne, ils ont fouillé la maison et ont pris le peu d’argent et les téléphones qu’on détenait. Mais, c’est le peu d’argent de poche que nous avions qu’ils ont emporté et n’ont blessé personne » déclare la première victime.

C’est ainsi que les malfaiteurs auraient continué dans la seconde concession où ils ont réussi à arracher une somme estimée à plus de 300 millions GNF. Fatoumata Binta Diallo qui avait la charge de déposer le montant en question à la banque, tente de retracer le film de l’attaque : « j’ai subitement entendu des bruits au niveau des portes. Je suis sortie trouver qu’ils ont déjà pris mon enfant qui dormait à l’annexe qu’ils étaient en train de frapper avec le fusil. Ils ont demandé après son père et où ce dernier garde l’argent. Il a dit qu’il n’en sait rien. Après ils sont venus défoncer la porte de la maison principale. J’ai ainsi pris la fuite pour aller au voisinage, mais cela ne les a pas en découragés. Ils se sont mis à tirer dans tous les sens et personne n’a oser intervenir en ce moment car ils ont tiré au moins 14 balles et ont même touché ma voisine au niveau de l’oreille ».

À lire aussi

Et de poursuivre : « Ils ont pris l’argent. Tous mes habits non cousus, des téléviseurs, des téléphones, mon argent, l’argent de mon mari. Ils ont tout emporté. C’est difficile de totaliser l’argent mais c’est beaucoup d’argent car rien que mon mari, il avait un montant de 300 millions GNF. Et ce n’est pas la première fois qu’on est victime d’attaque ici, chaque fois ils viennent ici », ajoute madame Fatoumata Binta Diallo tout en montrant les impacts de balles et une dizaine de douilles ramassés ça et là dans la concession.

Au niveau du poste de police de la localité, l’agent en service nous a fait comprendre hors micro que la femme aurait trainé elle avec le sac d’argent emporté dans la journée du lundi entre la banque et son domicile. N’ayant pas pu le déposer à la banque, elle aurait pris l’initiative de le ramener chez elle. Les assaillants l’auraient repéré dans cette démarche. Cela explique le fait qu’ils se sont attaqués d’abord à une autre famille avant de toucher la cible.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...