Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Labé : le ministre des Transports suspend le commandant de l’aéroport et ferme « le maquis »

Dénoncée à plusieurs reprises et par les médias et par les simples citoyens, la buvette communément appelée « maquis » qui est en service depuis plusieurs années au sein de l’aéroport de Labé semble cette fois-ci être fermée.

En séjour de travail dans la région administrative de Labé depuis quelques jours, le ministre des transports a effectué une visite inopinée ce mercredi 08 juin 2022 sur les lieux. Yaya Sow a été surpris de trouver la buvette en pleine activité. Choqué et révolté, il a aussitôt suspendu le responsable de l’aéroport.

« Le constat est catastrophique, il est n’est pas du tout bon. Ce n’est plus un aéroport. On peut dire que c’est devenu un lieu de loisirs qui n’est pas propre du tout parce qu’il y a plein de maquis là-bas, il n’y a que des maquis à l’aéroport et ce n’est pas quelque chose qui est bon ni pour la ville de Labé, ni pour l’image de Labé, ni pour la république. Des étrangers viennent beaucoup ici, si l’aéroport est transformé en maquis ce n’est pas une bonne chose pour la sécurité des  avions qui arrivent ici », rappelle-t-il.

Après ce constat, le ministre Sow a suspendu le commandant de l’aéroport « pour négligence ». « Donc, comme mesure conservatoire, j’ai décidé de suspendre le responsable de l’aéroport de Labé parce qu’il est responsable de ça. Il est là depuis 2016, il n’a pas pris de mesures appropriées pour fermer ces maquis là. Et ensuite j’ai demandé à ce que tous les maquis soient fermés », a insiste Yaya Sow, le ministre des transports.

Un coup dur pour Mamadou Sita Bah, le commandant de l’aéroport. « Au fait, il (le ministre, ndlr) est venu dire qu’il y a des maquis à l’aéroport et j’ai dit non, il n’y a pas de maquis ici. J’ai dit que par contre, il y a des bars restaurant et c’est l’agence de navigation aérienne qui a loué les occupants. Ils paient au niveau de la banque centrale à hauteur de 7 352 600 GNF par an. Mais le ministre a dit que c’est un maquis, que c’est une buvette. J’ai dit que je ne comprenais pas la différence entre maquis et bar restaurant. L’alcool est consommé ici mais il y autre consommation aussi car le soir si vous venez vous allez trouver qu’ils sont en train de faire la cuisine et c’est beaucoup de personnes qui viennent ici », a-t-il précisé.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :