Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

La Fondation Wazni finance l’extension du dispensaire-maternité de Saint Gabriel de Matoto (Communiqué)

Afin de réaliser l’extension du centre de soins primaires Saint-Gabriel de Matoto, la Fondation Wazni a accordé un don de 30 millions de francs guinéens. À terme, ce dispensaire-maternité sera réaménagé et doté d’un nouvel étage pour gagner en surface.

 Le centre de soins primaires confessionnel Saint Gabriel, situé dans la commune de Matoto, près de Conakry, répond à un important besoin de structures de santé en Guinée. À ce titre, la Fondation Wazni a contribué financièrement à l’agrandissement de sa maternité, ainsi qu’au réaménagement de ses locaux à travers une plus grande capacité d’accueil dans la salle de consultation et la création d’une salle de pharmacie.

Cet accompagnement de la Fondation Wazni s’inscrit dans le prolongement de précédentes actions visant à améliorer l’accueil, les conditions d’hygiène et la qualité des soins apportés aux populations les plus vulnérables. Un don de 40 millions de francs guinéens avait été attribué en vue d’agrandir la cour du centre de soins.

Il s’agit ainsi de renforcer sa politique de soins de santé primaire (accessibilité, disponibilité des services essentiels, mise à disposition de médicaments génériques et de traitements), dans un contexte d’affluence record avec une patientèle de plus de 600 personnes par jour à certaines périodes. Préserver la distanciation sociale s’avère aussi cruciale, la pandémie de Covid-19 n’ayant pas encore été totalement vaincue dans le pays.

Le dispensaire Saint Gabriel de Matoto, centre de soins primaires confessionnel, a vu le jour en 1987 afin de porter secours aux populations les plus précaires de Guinée. Il fournit des soins préventifs (vaccination, dépistage), des soins curatifs (consultations primaires, programme de suivi pour les cas de malnutrition, autres soins) et dispose également d’une maternité (consultations prénatales, suivi des grossesses, accouchements, prévention de transmission du VIH).

Les tarifs sont forfaitaires et assurent au patient la consultation, les examens biologiques éventuels et le suivi du traitement avec des médicaments génériques.

« La Fondation Wazni est résolument engagée en faveur du bien-être des populations, en promouvant l’accès aux soins de santé primaire et en garantissant la prise en charge des mères et des nouveaux-nés. Il en va de la responsabilité des entreprises d’accompagner, de fournir des infrastructures adaptées et de répondre aux besoins des plus vulnérables, tout en contribuant au développement socio-économique de la Guinée » souligne Fadi Wazni.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...