Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Korbé/Lélouma: Faute d’enseignants, les contractuels communautaires coûtent environ 125 millions cette année

A l’instar d’autres communes rurales de Lélouma, Korbé, une localité située à environ 12 kilomètres du centre-ville, est confrontée à un manque criard d’enseignements. Dans cette sous-préfecture, l’une des plus petites de la préfecture, sur les 38 groupes pédagogiques repartis dans les 10 écoles qu’elle dispose, il n’y a qu’un total de 26 enseignants avec seulement 11 titulaires.  Les 15 autres, majoritairement composés par des femmes sont à la charge de la communauté.

Du coup, cette année, les citoyens de Korbé doivent payer une somme d’environ 125 millions de nos francs pour pallier ce manque, au collège y compris, a appris sur place Guineenews.

Inquiet face à cette triste réalité, le directeur sous préfectoral de l’enseignement élémentaire (DSEE), Adama Kouyaté tire la sonnette d’alarme. « Nous sommes confrontés à une situation assez délicate en ce qui concerne le personnel enseignant ici à Korbé. Tenez!  Nous avons à Korbé ici 10 écoles primaires, un collège et une école maternelle. A l’élémentaire, nous avons un effectif de 1202 élèves. (…) », rappelle dès l’entame le DSEE.

Poursuivant, Adama Kouyaté dira que  » actuellement, nous avons 38 groupes pédagogiques. Cependant nous n’avons que 26 enseignants. Sur ce, on a 11 enseignants titulaires payés par l’État. Les 15 autres sont liés avec la communauté par un contrat et dont la charge revient à cette dernièr .(…) », regrette le directeur sous préfectoral l’enseignement élémentaire.

Poursuivant Adama Kouyaté ajoute : »(…). Pour payer ces 15 contractuels, la communauté mobilise à la fin de chaque mois 11 millions 6 cent mille. Avec ça, à la fin de l’année scolaire, si on fait l’addition, la communauté aura mobilisé 92 millions 8 cent mille francs guinéens. Et ce, seulement à l’élémentaire. Au collège aussi, on a 9 contractuels. Et leur salaire s’estime 32 millions 4 cent mille francs. C’est ce qui va donner la somme de 125 millions 200 mille francs cette année », dira-t-il.

Et pire dans tout ça, malgré les efforts fournis pour pallier ce manque, près de 144 autres enfants de la deuxième, troisième et quatrième année des districts de Gneguéré et de Kenté sont à la maison pour faute d’enseignements.

« Les citoyens de Korbé surtout les ressortissants fournissent énormément d’efforts pour l’éducation des enfants. Mais nonobstant ces efforts, il y a des groupes pédagogiques de près de 144 élèves qui sont actuellement à la maison dans les districts de Gneguéré et Kenté car ils n’ont pas d’enseignants », se confie-t-il avant de lancer un appel pressant aux autorités éducatives à tous les niveaux pour secourir la localité.

Si rien n’est fait pour changer cette situation, l’éducation risque de recevoir un grand coup au détriment des parents d’élèves qui souhaitent voir leur progéniture aller à l’école comme les autres vivant sur le territoire national.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte En savoir