Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Kindia : les cadres du Fonds de développement social et de l’indigence à l’école de la gestion axée sur les résultats et la refondation de l’Etat

Un atelier de formation des cadres du Fonds de Développement Social et de l’Indigence (FDSI) à la gestion axée sur les résultats (GAR) et la Refondation de l’Etat s’est tenu à Kindia du 28 au 30 septembre 2022, dans la commune urbaine de Kindia.
Cette session de formation s’est déroulée sous la présidence du ministre de la Promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables.
Ils étaient au total 50 cadres participants constitués des directeurs techniques, des directeurs communaux préfectoraux, régionaux et des responsables de service de la direction générale du Fonds de Développement Social et de l’Indigence qui ont  bénéficié de ce renforcement des capacités managériales et opérationnelles.
Dans son discours de circonstance Mme Aïcha Nanette Conté, ministre de la Promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables s’est dit heureuse de voir la nouvelle vision du département comprise par l’équipe managériale du FDSI.
 » Chers cadres du développement social et de l’Indigence, notre ambition affichée ici, est que vous les responsables du FSDI au niveau des différentes échelles de la hiérarchie, vous puissiez adopter un nouveau comportement, en adoptant de nouvelles mentalités et habitudes et être capables de traduire en actes concrets les valeurs et principes du CNRD.  Conformément à la feuille de route du Gouvernement, Monsieur le Premier ministre, chef du gouvernement, a inscrit dans ma lettre de mission avec assez de clarté et d’insistance, la question  du système de protection sociale et efficace pour atténuer les multiples privations des couches vulnérables. C’est pourquoi, mon département marque la rupture avec les vieilles pratiques, afin d’apporter d’abord  le service fait de proximité aux bénéficiaires directs que sont les enfants, les femmes et les vulnérables, à travers la prévention et la réponse.  Par la suite, redorer qualitativement l’image du département par la pertinence, l’efficacité et l’efficience des interventions. Je suis heureuse de constater que cette nouvelle vision du département est parfaitement comprise par l’équipe managériale du Fonds de développement social et de l’Indigence, comme en témoignent les résultats palpables déjà obtenus sur le terrain.  L’atelier qui commence aujourd’hui, ambitionne donc de vous faire acquérir des fondamentaux, afin de fournir des nouvelles réponses aux multiples privations dont souffrent nos principales cibles », a campé Mme Aïcha Nanette Conté.
Pour sa part le directeur général du Fonds de Développement Social et de l’Indigence, Lansana Diawara se dit satisfait de la tenue de ladite session de formation. Il revient sur les deux thématiques en ces termes:  » Nous constatons depuis notre arrivée à la tête du FDSI, que les cadres manifestent un intérêt considérablement accru pour une gestion rationnelle de leurs services.  Ainsi cette formation s’inscrit dans cette logique et ce, conformément à la lettre de mission de monsieur le Premier ministre adressée à notre département. Le thème de cette formation. La gestion axée sur les résultats et la refondation de l’Etat illustre les nombreuses actions par lesquelles, le gouvernement à travers notre département entend contribuer au renforcement de la gestion administrative des services dans notre pays. L’organisation de cette formation répond donc à un double impératif, celui de renforcer périodiquement les compétences des cadres de la direction du FDSI et de favoriser des échanges d’expériences entres nos différents cadres. Notre objectif majeur est non seulement de renforcer vos capacités en techniques fondamentales de gestion axée sur les résultats mais aussi de les appliquer pendant l’exercice de vos fonctions et de vous doter des moyens et ressources nécessaires pour les traduire en réalité.  J’espère que cet atelier permettra de consolider davantage vos connaissances grâce aux outils que vous allez acquérir ici et de faire la différence entre la rigueur et la méchanceté au travail.
En ce qui concerne le thème, le thème de la refondation de l’Etat, il faut dire que si ce thème constitue pour les uns un complément d’information, pour les autres, il s’agira bien de véritables connaissances à saisir pour l’intégrer dans la gestion actuelle des affaires de notre pays ».
Au sortir de cette formation, certains participants se sont dits satisfaits de la qualité des formateurs.
 » C’est  la première fois qu’ils nous donnent ces genres de formation et cela nous a permis d’acquérir des connaissances sur la gestion axée sur les résultats et la refondation de l’Etat. Donc,  nous demandons la poursuite des formations de ce genre », exprime Facely Traoré, participant.
 » Nous venons d’être outillés en technique de gestion axée sur les résultats et la refondation de l’État. Ce renforcement de capacité des cadres vient à point nommé, puisque ça nous permettra de faire une prise de conscience dans la gestion de l’administration », affirme madame Oulare.
Cette formation des cadres du Fonds de Développement Social et de l’Indigence a pris fin ce vendredi 30 septembre 2022.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...