Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Kérouané : un mort et plusieurs blessés lors de la manifestation d’hier nuit

La nuit du mercredi 5 à jeudi 6 mai à été très agitée à Kérouané suite à l’interdiction par le gouvernement des prières nocturnes dans les mosquées en ce mois saint de ramadan.
Mercredi soir, des centaines de jeunes musulmans ont investi les rues pour manifester leur mécontentement. Après la prière de 20 heures, les manifestants se sont attaqués aux tabliers dans les abords des rues en leur demandant de quitter les lieux.  Ils se sont accaparé des bancs pour bloquer les différentes entrées du marché central.
Du marché, les manifestants se sont rendus aux domiciles du conseil préfectoral de la ligue islamique et du maire de la commune urbaine, Ibrahima Kalil Touré.
Dans leur slogan, on pouvait entendre « Allahou Akbar, Allahou Akbar, nous voulons prier la nuit, ouvrez nos mosquées ».
Dans les différents carrefours de la ville, les manifestants ont érigé des barrages et brûlé de pneus. À 21 heures, après avoir fait le tour de la ville, ils se sont dirigés à la place des Martyrs non loin de la résidence du préfet. A ce niveau, il y a une vive altercation entre les manifestants et les forces de sécurité suivie des tirs d’armes.
Selon nos sources, il y a eu un mort et deux blessés. La victime s’appelle Mohamed Tall élève de la 10 ème année. Son corps se trouve  actuellement à la morgue à l’hôpital préfectoral de Kérouané.
Pour le moment un calme précaire règne dans la cité.
Aux dernières nouvelles, le colonel Mohamed Lamine Condé, commandant de la gendarmerie territoriale de Kérouané a été aussi blessé à la tête au cours de ces manifestations de la nuit. Selon nos sources, il va être évacué incessamment sur Kankan pour recevoir les soins adéquats.

Nous y reviendrons

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...