Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Kankan : une fille de 13 ans violée et assassinée au quartier Bordo

C’est un acte effroyable. Marie Kolié,  une jeune fille âgé de seulement 13 ans et élève en classe de sixième année a été violée avant d’être assassinée dans la nuit de ce samedi au dimanche 3 avril 2022. Le drame s’est produit aux environs de 22 heures alors qu’elle était couchée dans sa chambre à son domicile familial sise au quartier Bordo plus précisément dans le secteur Kôkô.

C’est dans un état de consternation totale que nous avons rencontré dans la journée de ce dimanche, Néma Kolié, enseignant chercheur à l’université de Kankan, père de la jeune fille. Dans un témoignage émouvant, il dira : « Ma fille n’était pas malade. Sa mère, avant d’aller à sa marche pénitentiaire, avait même laissé des habits à laver. Moi j’avais cours jusqu’à 20 heures. C’est après les cours que je suis rentré. A mon arrivée j’ai mangé, et je l’ai vu arriver avec une camarade à elle que je ne connaissais pas auparavant. Mais elle me l’a présentée et j’ai su qu’elle habite dans le voisinage et que son père est même un ami  à moi. Je leur ai demandé alors d’où venaient-elles, elle m’a répondu qu’elle était chez son amie pour se faire coiffer et cette dernière l’a confirmé.

Après avoir fini de diner, j’ai donné le reste de ma nourriture à Marie et ensuite je suis parti me doucher et aller à la rencontre de ma femme. Avant de sortir, j’ai vu ma fille et sa camarade couchée devant la porte sur une natte. Je leur ai ordonné de rentrer dans la chambre.  A mi-chemin, on m’a appelé et on m’a dit de revenir de toute urgence à la maison. 

Donc voici comment je suis revenu très vite à la maison. Mais je n ‘ai pas retrouvé ma fille, on m’a dit qu’elle était déjà en route pour l’hôpital. C’est arrivé à l’hôpital que j’ai retrouvé ma fille morte. Je suis entré dans la salle et j’ai vu des traces de griffe au niveau de son cou, son corps était marqué de blessures et il y avait également des traces de sperme sur elle. Les médecins après les constats, ont dit qu’elle a été victime de viol avant d’être tuée », a-t-il  confié.
Avant de lancer un appel que justice soit rendue pour que l’âme de sa défunte fille repose en paix.

« Ma fille ne méritait pas de mourir, surtout à un tel âge. Elle était intelligente, sage et tout le monde l’appréciait dans le quartier. Je demande donc aux autorités de prendre toutes leurs dispositions pour retrouver le ou les auteurs de ce massacre. Que la justice nous soit rendue. Je prie vraiment Dieu pour ça.  », a-t-il lâché en larmoyant.

Aux dernières nouvelles,  on apprend que le présumé auteur de ce double crime  n’est nul autre que le frère cadet du père de la victime. Il a été arrêté par la gendarmerie et placé derrière les verrous après avoir confessé sa forfaiture.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :