Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Kankan: un trentenaire arrêté pour avoir sodomisé un garçon de six ans

Le phénomène de viol sur mineur continue de faire des victimes dans le Nabaya. Quelques jours seulement après l’arrestation d’un directeur d’école pour viol sur son écolière de 9 ans, un autre prédateur sexuel, est tombé dans les mailles de la brigade de recherche. Il a été présenté à la presse dans l’après-midi du vendredi 14 janvier 2022.

O.C est un apprenti chauffeur de gros camion âgé d’au moins 27 ans. Il a été mis aux arrêts, pour avoir sodomisé un petit garçon de six ans.

Les faits remontent du mercredi 12 janvier 2022 au quartier Korialen situé dans le centre6ville de Kankan.

Le présumé auteur, reconnaît lui-même avoir « sodomisé » sa victime dans les toilettes publiques de la grande gare routière « Bada » située sur les rives du fleuve Milo.

« Quand nous avons stationné notre camion à la gare, je suis allé aux toilettes et j’ai retrouvé le petit là-bas. C’est ainsi que je me suis jeté sur lui et je les ai pris par derrière pour le sodomiser. C’est dans ces circonstances que son père est venu me surprendre. C’est la première fois que je suis arrêté et emprisonné. Je n’étais pas sous l’effet de stupéfiant. Ce qui m’est arrivé, c’est un destin que je ne souhaite à personne », a-t-il indiqué.

Interrogé, le père de la victime Djibrilan Diabaté dit avoir soupçonné quelque chose aux toilettes. « J’étais avec mon fils à l’atelier quand  il a eu envie d’aller aux toilettes. Il est parti et j’ai constaté qu’il avait assez trop pris de temps. Inquiet, je suis donc allé à sa recherche aux toilettes. Dès que j’arrive, je vois mon garçon en bas et le jeune complètement déshabillé. Sur le coup, j’ai subi un traumatisme. Quelques secondes après, je me suis ressaisi et je me suis interposé. Les agents des services de sécurité qui rodaient dans les parages, sont venus le prendre pour l’envoyer », a-t-il expliqué.

Le sous-lieutenant Yancrass Camara, point focal de la protection des personnes vulnérables à la brigade de recherches a promis de transmettre : « le procès-verbal [qui] est déjà fini et le dossier va être transféré au niveau du magistrat. Nous demandons aux parents de veiller sur leurs enfants et de nous interpeller à chaque fois que de telles choses sont constatées ».

Il faut noter qu’en l’espace de 3 jours, c’est le deuxième cas d’agression sexuelle sur mineur, recensé par les services de sécurité à Kankan.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :