Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Kankan : Il viole sa belle-sœur en présence de la fillette de cette dernière (témoignages)

C’est un nouveau cas de viol enregistré ce mercredi 20 juillet 2022,  par le service local de l’office pour la protection du genre et des mœurs de Kankan, qui choque l’opinion.
La victime Y Traoré âgée de 30 ans, veuve et mère de 2 enfants, rencontrée dans les locaux de l’OPROGEM est revenue sur les circonstances de sa mésaventure, presqu’en sanglot : « C’est ma mère qui m’avait commissionné chez mon beau-frère, pour aller voir un tradithérapeute qui nous a dit de repasser à 16 heures. Alors on est allé chez lui pour attendre. Il est sorti et il m’a appelée pour me dire qu’il va acheter de l’attiéké pour ma fille et moi. A son arrivée, il a mis une vidéo dans son téléphone que nous étions en train de regarder et soudain, il s’est jeté sur moi, en exigeant qu’on fasse des rapports sexuels. J’ai refusé. Il m’a forcé et il a déchiré mes vêtements devant ma petite fille. Elle et moi avions beau crier mais l’endroit était trop isolé », a-t-elle témoigné.
Le présumé auteur X Camara, est un jeune homme pouvant atteindre la trentaine, il est accusé d’avoir abusé de la sœur de l’une de ses épouses. Interrogé ce matin dans le bureau du commandant de la section locale de l’OPROGEM, il n’a pas nié les faits. : «  C’est ma belle-sœur, on se connaît depuis plus de dix ans. C’est la petite sœur de ma femme. C’est sa mère qui m’a demandé de l’aider à trouver un remède pour sa fille qui souffre d’une maladie mystique. Après avoir fait un tour chez le guérisseur, on est allé chez moi aux environs de 16 heures. Je suis allé chercher à manger pour elle et sa petite fille. On est resté dans la chambre et soudain je me suis jeté sur elle on s’est bagarré et j’ai abusé d’elle sexuellement, et ensuite elle est sortie en criant et elle a appelé sa mère pour lui confier que je l’ai violée », a-t-il confessé.
Après l’acte, le présumé auteur avait pris la poudre d’escampette. Il a fallu lui tendre un guet-apens pour mettre le grappin sur lui. Salahadeen Diallo, commandant de la section locale de l’OPROGEM nous explique les circonstances de l’arrestation de l’accusé et rassuré qu’il sera  déféré devant le procureur pour être jugé : « Comme il était dans la nature, nous avons demandé aux chefs de quartier de lui tendre un piège. Ils l’ont appelé pour lui demander de venir discuter de l’affaire en famille. C’est comme ça qu’il est arrivé et on a pu mettre main sur lui et maintenant son sort, c’est le déferrement devant monsieur procureur de la république », a-t-il expliqué.
A signaler que X Camara, présumé auteur de ce cas de viol, est marié à 3 femmes et est père de 5 enfants.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...