Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Kankan : des citoyens victimes d’inondation expriment leur souffrance

A Kankan, la saison des pluies rime généralement avec les inondations. Comme chaque année, les victimes sont les habitants qui résident dans les quartiers périphériques de la commune urbaine. Rencontrées ce jeudi 12 août 2022, certaines familles sinistrées, nous ont raconté leur souffrance.

A chaque fois qu’il pleut, c’est le début des cauchemars, pour Laye Sakho Condé, un résident du quartier Kabada  près du centre ville. Nous l’avons rencontré les pieds dans l’eau à la sortie de sa cour. Il nous explique le  calvaire qu’il endure au quotidien depuis le début de cette saison pluvieuse.

«Le quartier Kababa surtout le secteur Camaralà, où je réside, la situation est vraiment pénible. Cette manière dont nous sommes envahis par les eaux, devrait interpeller les autorités. Car tous les caniveaux sont bouchés. Il n’y a aucun passage pour le ruissellement. Ce que vous voyez ici, c’est la même situation qui se trouve dans toutes les concessions du coin.  Je me tiens comme ça arrêté devant vous, les pieds dans l’eau. C’est vraiment difficile, c’est une véritable marée qui nous entoure en ce moment.. », nous a-t-il relaté.

Hadja Kaba, interrogée devant son salon de coiffure inondé d’eau de ruissellement, elle nous laisse entendre qu’elles sont victimes de ce phénomène depuis plus d’une dizaine d’années. « A cause de cette situation, nous perdons assez de nos clients. Quand ils arrivent, ils n’acceptent pas de traverser cette marée d’eau qu’ils viennent trouver à la rentrée alors ils vont se faire coiffer ailleurs. Les caniveaux ne sont pas curés régulièrement et c’est ce qui explique toute cette situation. C’est comme ça, chaque année depuis plusieurs années. On est habitué à cette situation même si elle fait fuir notre clientèle », a-t-elle déploré.

Pire encore comme situation, Assiatou Bah, potière de profession, assise devant sa maison inondée ne sait plus à quel saint se vouer et lance un cri de cœur aux autorités communale en l’occurrence le maire Mory Colophon Diakité.

« Nous sommes victimes d’inondation. L’eau nous envahit jusque dans nos chambres. Nous avons beau transporté des pierres pour tenter de remédier au problème nous-mêmes mais en vain.  Les caniveaux sont trop petits, c’est de là que l’eau déborde pour envahir le goudron avant de rentrer dans nos maisons, ) Nous demandons l’aide du maître suprême pour que le  maire nous vienne en aide pour curer les caniveaux. Nous lui  prions d’avoir pitié de nous et de faire en sorte que ces caniveaux soient vraiment curés pour diminuer la souffrance », a-t-elle alerté.

Contactées, les autorités communales n’ont pas accepté de se prononcer sur le phénomène. Mais si rien  n’est fait, plusieurs habitants sinistrés risque d’abandonner leur maison en cette saison pluvieuse.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...