Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Kankan : 72 heures après, des manifestants pro-junte dans la rue

« Doumbouya Prési!  Doumbouya Prési». C’est avec ce slogan que plusieurs centaines de jeunes sont descendus dans les rues  de la commune urbaine de Kankan, ce mardi 7 septembre 2021. Un mouvement d’humeur très symbolique puisqu’il se produit dans le fief traditionnel de l’ancien président déchu Alpha Condé.

Menés par les leaders de certains mouvements de jeunes biens connus du grand public, les manifestants qui brandissent des pancartes et des posters du lieutenant-colonel Mamady Doubouya, nouvel homme fort du pays, ont sillonné toutes les grandes artères de la ville.

Parti du vieux quartier de Banakoroda, où se trouve le domicile familial de l’actuelle N°1 de la junte au pouvoir, le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya, les manifestant, dans une ambiance bon enfant et carnavalesque ont sillonné tous les grands rond-points de la ville avant d’aller s’offrir, une parade à la grande place des martyrs.

Pris dans l’euphorie de la manifestation, Souleymane Sacko, le tricolore guinéen enrôlé au-dessus de sa tête, se libère en ces mots : « On est très content. Nous avons désormais notre destin en main. On ne veut plus de tripatouillage de constitution. C’est terminé. Nous sommes en liberté. Vive la liberté à Kankan, car ensemble nous pouvons ».

Aussi parmi cette foule, on retrouve de nombreux ex-adeptes de l’ancien régime, qui ont décidé de se joindre à cette manifestation de soutien en faveur  des nouvelles autorités du pays. C’est le cas du directeur communal de la jeunesse (DCJ) Sidiki Belmandou Kaba. : « Quand il y a un changement, il faut l’accepter. C’est un des nôtres qui est parti et c’est un des nôtres qui est venu. C’est pourquoi nous sommes venus nous joindre à la masse pour exprimer notre soutien », a-t-il expliqué.

Pour sa part, le premier responsable des jeunes du mouvement citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée, Ousmane Mbia Kaba, rentré de Conakry n’a pas manqué le rendez-vous.

Ovationné par la foule, il est monté  à la place  des martyrs pour saluer l’arrivée de la junte au pouvoir et réitérer la revendication majeure de la région : l’électricité.

« Nous sommes très contents de la prise du pouvoir par l’armée guinéenne. Tout le monde était fatigué. On soutient notre frère Mamady Doumbouya. Mais on ne le soutient pas parce qu’il est juste un malinké, mais on le soutient parce qu’il est peut-être la solution au problème de courant que nous avons depuis toujours à Kankan à travers la construction d’un barrage hydroélectrique dans la région », a-t-il affirmé.

Réunis à la place des Martyrs, les manifestants continuent leurs parades spectaculaires, sous l’œil vigilant d’un contingent des forces de défense et de sécurité. Pour l’heure, la manifestation n’a été émaillée d’aucun incident.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...