Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Kankan : 100 jours après sa prise de pouvoir, le col. Doumbouya continue de faire rêver

Comme le dit l’autre, le temps passe vite. Cela fait exactement 100 jours, que le colonel Mamady Doumbouya a pris en main les destinées de la République de Guinée. Depuis son arrivée au pouvoir le 05 septembre dernier suite à un coup d’Etat, beaucoup d’actes ont été posés. De la libération des prisonniers politiques, à la formation du gouvernement, en passant par les grandes vagues de fonctionnaires mis à la retraite. Comment les actions du nouvel homme fort sont-elles perçues dans le Nabaya. Notre reporter a promené son micro auprès des citoyens de ce bastion de l’ancien parti au pouvoir.

,Assis dans un bar autour de sa tasse de café noir, Sékou Barry gestionnaire d’entreprise, frisant la cinquantaine a ouvert le bal de ce panel. Bien qu’il soit militant du RPG, ces 100 jours du colonel président Mamady Doumbouya, il s’en réjouit : « Moi je  suis impressionné par son engagement patriotique. C’est un jeune que nous connaissons très très bien ici à Kankan. Il a grandi avec nos petits frères. Mais aujourd’hui, c’est le président de la République. Vraiment nous apprécions à 100% tout ce qu’il est en train de faire depuis sa venue au pouvoir et nous le soutenons à 100%.  C’est vrai que je suis RPGiste mais, à vrai dire, le destin est inévitable. Nous sommes conscients des conditions dans lesquelles il a pris le pouvoir. Mais depuis lors, c’est zéro faute. Nous sommes très contents de son allure et des actes qu’il pose surtout l’admission des fonctionnaires à leurs droits de retraite. C’est un signal fort et la jeunesse devrait l’accompagner », a-t-il apprécié.

Pour sa part, le doyen El Hadj Saramady Kaba, rencontré chez lui au quartier Timbo, est dans la même logique : « Ces 100 jours du colonel sont intéressants. Mais chacun voit les choses à sa façon. La seule chose que moi je déplore un peu, c’est que toutes les nominations qui se font, c’est à Conakry ou de l’extérieur. Mais à l’intérieur il y a aussi des citoyens guinéens dignes de confiance, de Kankan à Nzérékoré, en passant par Labé et Kindia. A part ça, le colonel selon moi, il évolue bien. Tout le monde est fier de lui », a-t-il indiqué.

Ahmadou Kaba, un jeune étudiant diplômé sans emploi, a parmi tant d’actions salué  ces vagues de fonctionnaires envoyés à la retraite : « le plus grand mérite du colonel à ce jour, pour moi, c’est le courage qu’il a eu pour décider d’envoyer ces milliers de fonctionnaires à la retraite et il est en train de prendre toutes les dispositions pour qu’ils soient remplacés par des jeunes. Ensuite je constate que dans la composition de son gouvernement, il a beaucoup misé sur la jeunesse et enfin sur le plan économique, je pense qu’il a réussi à imposer un climat de lutte contre les malversations financières. Actuellement, presque personne n’ose détourner ou corrompre quoi que ce soit », a-t-il affirmé. Avant d’évoquer quelques préoccupations, « pour tout vous dire, on est satisfait de ces 100 jours au pouvoir. Les seules choses qui nous préoccupent un peu, sont le retard dans la mise en place du Conseil national de la Transition CNT et le calendrier de la transition », a-t-il ajouté.

Enfin pour Laye Sénkoun Sidibé, un autre jeune citoyen, chômeur, rencontré en plein cœur de la ville salue les premiers du colonel: « Franchement, les 100 jours du colonel Mamady Doumbouya n’ont pas du tout été mal. Tout ce qu’il  a posé comme acte jusqu’ici, c’est dans l’intérêt de la jeunesse. S’il a envoyé beaucoup de gens à la retraite, c’est pour donner de la place aux jeunes. Donc en tant que jeunes, durant ces 100 premiers jours, il nous a donné de l’espoir, a-t-il conclu.  

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...