Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Justice: 50 nouveaux greffiers outillés sur leur métier avant leur prestation de serment ce vendredi

Après la prestation de serment de 50 nouveaux magistrats, 50 nouveaux greffiers vont prêter serment ce vendredi 18 février devant la Cour d’appel de Conakry. En prélude à cette cérémonie, les nouveaux venus dans le métier ont été davantage éclairés sur le travail qu’ils vont bientôt commencer à accomplir dans les juridictions du pays.

Au cours de cet atelier organisé par le Centre de Formation et de Documentation Judiciaire, il a été rappelé aux désormais nouveaux greffiers qu’ils ont un rôle primordial à jouer dans les juridictions. « Le greffier est à la fois la porte d’entrée et de sortie dans les juridictions. C’est lui qui authentifie les actes du juge. Tous les actes de procédures, le greffier en est l’authentificateur. Tout procès-verbal posé sans la signature du greffier est nul et non avenu », a surtout retenu Mamadou Ramata Barry, l’un des nouveaux greffiers. Il a indiqué que c’est à tort qu’on considère que les greffiers sont les secrétaires des juridictions.

Au cours de l’atelier, Bandjou Doumbouya, ancien chef du greffe de la Cour d’appel de Conakry est revenu sur l’historique du métier en Guinée, du statut des greffiers et des compétences nécessaires à l’exercice de la profession. « Les greffiers sont très peu connus, ils sont souvent confondus aux magistrats. Pourtant, ils ont de lourdes responsabilités auprès des juridictions », a indiqué le greffier Ibrahima Baba Kanté en justifiant l’organisation de cet atelier.

Il faut signaler que les 50 greffiers qui prêtent serment ce vendredi 18 février constituent la 5ème promotion des élèves greffiers. Avec 20 hommes et 30 femmes, ils viennent de passer 2 ans de formation théorique et pratique au Centre de Formation et Documentation Judiciaire.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :