GUINEENEWS
Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Journée mondiale des droits consommateurs : l’UCG célèbre l’évènement à Conakry sur fond de Covid-19  

A l’instar des autres pays du monde, la Guinée a célébré ce samedi 13 mars à Conakry, la journée internationale des droits des consommateurs. Elle a été placée sous la présidence de la ministre du Commerce, Hadja Mariama Camara. Cette quatrième édition avait pour thème : « Le Consumérisme guinéen : défis et perspectives face à la Covid-19 », a-t-on constaté sur place.

Dans son discours de bienvenue, le président de l’Union des Consommateurs de Guinée (UCG), Ousmane Kéita a rappelé que l’objectif principal de sa structure est de protéger, sensibiliser et conseiller non seulement le consommateur mais aussi faire des propositions de conciliation. « Il s’agit de mettre la protection du consommateur au centre des grandes réflexions nationales en favorisant l’interaction entre les différents acteurs de la consommation », a-t-il dit.

Poursuivant son intervention, M. Kéita a annoncé que pour joindre l’acte à la parole, l’Union des Consommateurs de Guinée a initié de nombreux projets qui sont entre autres : « La mise en place d’une application destinée à l’évaluation des structures de production des biens et Services pour le consommateur pour une durée de dix mois afin de permettre aux maximum de personnes d’y participer et déboucher sur la cinquième édition de la prochaine célébration de ladite journée. La mise en place d’un Web TV dénommée UCG TV qui sera relancé dans les prochains jours et qui sera spécialement dédié aux consommateurs guinéens avec un appui technique sollicité auprès ministère de l’Information et de la Communication ; Le projet de formation sur les usagers des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) suspendu pour des raisons sanitaires liées à la Covid-19 ; la campagne contre l’insécurité alimentaire avec l’accompagnement technique de l’Office National de Contrôle Qualité (ONCQ) à travers le ministère du Commerce…»

Prenant la parole, le représentant pays ONUDI, Ansoumane Bérété a fait savoir que la journée internationale des droits des consommateurs est un rendez-vous d’une importance capitale qui marque, selon lui, l’une des plus grandes convergences des besoins et des intérêts des hommes et des femmes en tant que l’humanité. « L’Union des Consommateurs de Guinée est un organisme qui joue un rôle central dans la promotion des équilibres, d’établir la production et la consommation durable et responsable dans toutes les activités humaines », a-t-il indiqué. Et de témoigner que depuis plusieurs années, l’Union des Consommateurs de Guinée ne ménage aucun effort pour défendre les consommateurs guinéens.

Présent à cette cérémonie, le ministre Conseiller à la présidence de la République chargé des questions d’infrastructures et également président du Conseil d’Administration de l’Electricité de Guinée (EDG), Ousmane Bah a salué hautement l’initiative dans la mesure où, a-t-il affirmé, nous sommes tous des consommateurs mais, nous connaissons moins nos droits.

« Cette journée permet de savoir où commencent nos droits et où ils s’arrêtent. En ma qualité du président du Conseil d’Administration de l’EDG, je tiens à informer qu’il existe un système d’alerte mis en place par l’Union des Consommateurs de Guinée avec EDG pour sillonner les différentes localités du pays pour recueillir les préoccupations des clients. Dès qu’il y a un désagrément quelconque chez un client, ce système d’alerte permet aux clients de signaler son problème à un des agents d’alerte. Aussitôt, l’information est remontée à un niveau et par la suite, il y a une réaction positive. Il y a dans les quartiers des jeunes dévoués à cette mission », a-t-il expliqué.

Pour sa part, la ministre du Commerce, Hadja Mariama Camara, a fait comprendre que de tout temps, l’homme est à la recherche des voies et moyens pour satisfaire ses besoins de consommation, des biens et des services. « Toutefois, cette fête vitale peut générer des débours pour les consommateurs tant sur le plan économique que sur le plan sanitaire », a-t-elle signalé.

Dans le même sillage, elle a annoncé qu’il est nécessaire de réglementer les usages de productions, de distribution, de commercialisation et des consommations des biens et services. « Au mois de février 2021, suite à la hausse du prix du pain, mon département avait rencontré le bureau de l’Union des Consommateurs de Guinée pour échanger sur la question. Je tiens à vous remercier solennellement pour la qualité de votre apport à notre recherche commune de solution au bénéfice de tous les Guinéens », a-t-elle dit.

Pour une synergie au bénéfice des populations guinéennes, elle a annoncé que dans les semaines à venir, son département va réunir autour de la table, toutes les associations se réclamant de la défense des consommateurs en vue d’examiner ensemble des plans d’action projetée ainsi que des perspectives sans oublier les contraintes du terrain. « Il s’agit de l’amélioration des capacités opérationnelles de l’Office National de Contrôle de Qualité et ses démembrements, du déploiement des inspecteurs des prix, poids et mesures sur le terrain pour apporter le soutien nécessaire à la consolidation des droits des consommateurs… », a-t-elle laissé entendre.

L’accès aux logements décents, le consommateur face au transport, interurbain, la croissance démographique, Eau et Énergie, l’amélioration de la qualité des services dans le secteur des Nouvelles Technologiques et de Communication (NTIC), sont entre autres les sous-thèmes débattus par les panélistes mettant ainsi fin à la cérémonie.

Le rendez-vous est pris pour l’année prochaine.

 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More