Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

   Jeux Olympiques TOKYO  2020  : Le secrétaire du CNOSG parle des préparatifs

La Guinée s’apprête à  participer aux 32ès Jeux Olympiques prévus du 23 juillet au 08 août  prochain à Tokyo au Japon.  Avec cette fois-ci, une qualifiée en lutte moderne style libre, Fatoumata Yarie Camara des -57 kilos. Cette qualification intervient cinquante deux (52)  ans après celle acquise en 1968 avec le syli sénior à Mexico.

Le principe de l’universalité, qui  caractérise   les jeux Olympiques, donne la chance à toutes les nations d’y participer.  C’est pourquoi,  chaque année la Natation et l’Athlétisme  participent  comme invités puisque partout dans le monde, on peut courir et nager,  rappelle le  secrétaire général du Comité national olympique et sportif guinéen, Ben Daouda   Nassoko.

« Grâce à la  tripartite,  au désistement de  certains pays  qui laissent des places, le comité olympique a  sollicité  l’invitation d’autres athlètes parmi lesquels figurent le judoka  », précise t-il .

À lire aussi

Parlant des préparatifs, Ben Daouda indique que  le chef de mission travaille d’arrache- pied st avec les structures concernées. Cependant, il a déploré  l’absence  de l’Etat qui, au moment où nous mettions cette dépêche sous presse, n’a pas bougé d’un pas . « Sur le plan technique, les fédérations s’en chargent, le comité a sollicité l’appui de l’Association des comités nationaux Olympiques d’Afrique (ACNOA) aux côtés de l’athlète guinéenne », a-t-il martelé.

Joint au téléphone, Mouctar Diallo, entraîneur de lutte et par ailleurs coach de Fatoumata Yarie Camara affirme : « qu’elle (Fatoumata Yarie, ndlr) poursuit sa préparation en Italie où elle a récemment décroché une médaille d’argent au tournoi international » .

Selon M. Nassoko, la délégation guinéenne composée de dix (18 ) personnes quittera Conakry dans la deuxième quinzaine du mois de juillet pour Tokyo.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...